•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Williams veut garder Lance Stroll en 2019

Lance Stroll roule sous la pluie à Hockenheim.
Lance Stroll sous la pluie à Hockenheim Photo: Getty Images / Dan Istitene
Radio-Canada

Le directeur technique Paddy Lowe a précisé samedi les plans de l'équipe pour 2019, et c'est de garder Lance Stroll.

Interrogé à ce sujet dans le paddock détrempé de Hockenheim, l'ingénieur britannique a confirmé que le Québécois était en haut de sa liste.

« Nous travaillons avec Lance dans le moment présent, a dit Lowe. C'est vrai qu'il ne nous a pas signalé ses intentions pour l'an prochain, et nous non plus d'ailleurs. Pour l'instant, tout est ouvert. Nous serions heureux de continuer à travailler avec Lance, et c'est le plan pour le moment. »

Paddy LowePaddy Lowe Photo : Getty Images / Mark Thompson

Dans toutes les rumeurs de transfert durant cette saison folle, il y a celle envoyant Lance Stroll à Force India en 2019 à la place d'Esteban Ocon.

Le Français est prêté à Force India par Renault qui voudrait le rapatrier pour remplacer Carlos Sainz. Mais Force India a fait savoir samedi qu'elle allait exercer l'option qu'elle détient sur le pilote français.

Est-ce une porte qui se ferme au nez de Lance Stroll?

Quant à la possibilité que les liens se resserrent entre Mercedes-Benz et Williams en 2019, comme le souhaite Lawrence Stroll, ça se discute, comme l'a laissé entendre le patron de l'équipe allemande Toto Wolff.

« Le modèle Ferrari-Sauber montre que de telles alliances peuvent être très importantes à l'avenir dans le but de rester compétitifs », explique Wolff.

« Nous surveillons de près la situation [de Williams]. Mais nous avons déjà une coopération avec Force India, qui a notre soutien, rappelle-t-il. Pour l'instant, nous nous demandons seulement s'il pourrait y avoir un partenariat équivalent avec Williams. »

Rappelons que Mercedes-Benz est le partenaire de moteur de l'équipe Williams depuis 2014, et que Wolff a déjà été actionnaire minoritaire de l'entreprise britannique.

Sous une pluie battante

Quel contraste avec vendredi...

Samedi matin, pluie battante sur Hockenheim, avec une température ambiante de 19 degrés Celsius et de 23 sur la piste.

Lance Stroll a fait partie des braves qui ont tourné sur la piste détrempée.

Il a fait 7 tours et a enregistré le 9e temps de la dernière séance d'essais libres (FP3) avant la séance de qualification.

Seuls 9 pilotes ont enregistré des chronos. Parmi eux, les pilotes Williams. Stroll a roulé en 1 min 38 s 393/1000, tandis que Sergey Sirotkin (1:35,334) a fait un peu mieux avec la 3e place après 9 tours.

Le Québécois est à 3,8 s du temps de référence qui appartient à Charles Leclerc (1:34,577) dans sa Sauber.

Le Monégasque a été le plus rapide, ou téméraire, c'est selon. Il a devancé son coéquipier Marcus Ericsson (1:35,000).

Parmi les prétendants au titre, Sebastian Vettel a sorti sa Ferrari du garage. Il a fait 5 tours et a fini 4e (1:35,573). Son coéquipier Kimi Raikkonene a fini 8e (1:37,755).

Lewis Hamilton n'a fait que deux tours de vérification, tout comme son coéquipier, sans passer par la ligne de chronométrage.

« Pour les équipes de milieu de grille, c'est une belle chance, a dit Ocon. Malheureusement, nous n'avons pas assez de pneus pour sortir en FP3. Espérons qu'il continue à pleuvoir en qualif. »

Course automobile

Sports