•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux olympiques 2026 : le camp du oui se mobilise

Vue sur une salle remplie de personnes qui écoutent un homme debout sur un podium.
Jim Barr est l'un des membres du groupe « Oui Calgary 2026 » venu parler des retombées positives des Jeux olympiques dans la métropole. Photo: CBC

Une campagne de séduction en vue du référendum sur la tenue des Jeux olympiques de 2026 à Calgary a été lancée, mardi, dans la métropole albertaine.

Le groupe « Oui Calgary 2026 », qui soutient le projet, a organisé mardi une discussion pour convaincre les Calgariens des bonnes retombées des Jeux.

Quelques centaines de personnes se sont ainsi rassemblées au Parc olympique Winsport. Parmi elles, des athlètes et des citadins, certains convaincus, d'autres sceptiques, venus écouter le message du groupe « Oui Calgary 2026 ».

C'est une formidable occasion qui se présente, et Calgary doit la saisir.

Emma May, l'une des ambassadrices du groupe Oui Calgary 2026

Emma May croit que, en plus de laisser un héritage culturel, la venue des Jeux olympiques créera des milliers d'emplois et permettra de rénover des infrastructures sportives qui remontent au passage des Jeux de 1988.

De son côté, le groupe « Non aux olympiques à Calgary » appelle à la prudence.

« Nous ne pouvons pas appuyer des Jeux olympiques tant que nous ne connaissons pas leur coût final et les risques qu'ils comportent », estime Erin Wait, une porte-parole du groupe.

La Ville de Calgary n'aura cependant pas ces informations d'ici septembre, a-t-elle annoncé mardi. À l'heure actuelle, elle estime la facture à 4,6 milliards de dollars.

Le référendum est prévu pour novembre prochain, mais la date précise n'a pas encore été fixée. Le nom de la ville hôtesse des Jeux d'hiver de 2026 ne sera pas connu avant septembre 2019.

Économie