•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Belgique vainc l'Angleterre dans la petite finale du Mondial

Le buteur court les bras ouverts en direction de son coéquipier.
Le Belge Thomas Meunier (no 15) célèbre son but en première mi-temps avec Nacer Chadli ( no22). Photo: Getty Images / Catherine Ivill
Radio-Canada

Même si elle ne s'est pas qualifiée pour la finale, la Belgique aura réussi en Russie le meilleur résultat de son histoire à la Coupe du monde. Les Diables rouges ont battu l'Angleterre 2-0 dans la petite finale, à Saint-Pétersbourg, samedi.

La « génération dorée » menée par Eden Hazard, buteur, et par Kevin de Bruyne a surmonté la déception de la demi-finale perdue contre la France mardi (1-0) pour enfin monter sur le podium d'une grande compétition, après plusieurs années de résultats en deçà de son énorme potentiel.

Thomas Meunier, suspendu pour la demi-finale contre la France, a ouvert la marque pour la Belgique dès la 4e minute en reprenant du tibia un centre de Nacer Chadli.

Eden Hazard, qui clamait après la défaite contre la France que la Belgique « était la plus belle équipe » de la Coupe du monde, a doublé l'avance belge à la 82e minute, quelques minutes après que Meunier, encore lui, eut forcé le gardien anglais Jordan Pickford à réaliser une des meilleures parades du tournoi après une puissante demi-volée.

« On a créé l'histoire parce que c'est la première fois qu'on finit troisième à la Coupe du monde, a noté Hazard. Je suis très fier pour les gars, pour le pays, simplement heureux de jouer pour cette équipe. »

Je pense que nous serons meilleurs dans deux ans. Nous sommes toujours tristes d'avoir perdu la demi-finale, mais nous avons été bons trois jours après pour gagner ce match. Maintenant, la chose la plus importante est de regarder l’avenir. Et j'espère qu’il sera meilleur qu'aujourd'hui. C'est toujours bien de jouer contre des amis, des gens qui jouent toujours avec nous [en club], mais le plus important est de gagner. On l'a fait.

Eden Hazard

Sans forcer leur talent, agissant surtout en contre, les Diables rouges concluent sur une bonne note un Mondial historique pour eux : meilleur classement après la 4e place de 1986, records de buts marqués (16), de victoires (6) et un exploit contre le Brésil en quarts de finale (2-1).

Du côté anglais, le sélectionneur Gareth Southgate a pu mesurer ce qu'il manque aux Three Lions pour jouer avec les plus grands : notamment une meilleure efficacité offensive. Harry Kane, meilleur buteur du Mondial (6 buts), à moins d'un triplé de Kylian Mbappé ou d'Antoine Griezmann, est toutefois resté muet lors des trois derniers matchs.

Pourtant, les occasions n'ont pas manqué contre la Belgique pour l'attaquant de Tottenham, mais Kane a raté sa seule tentative, une demi-volée croisée à la 23e minute.

C'est toutefois un défenseur, Eric Dier, qui s'est montré l'Anglais le plus dangereux. En duel face à Thibaut Courtois, il a effacé d'un tir piqué le portier, mais Toby Alderweireld l'a sauvé en se jetant sur sa ligne de but (70e).

La France et la Croatie s'affronteront dimanche en finale.

Avec les informations de Agence France-Presse

Soccer

Sports