•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le prochain Mondial à 48 équipes? La FIFA ouvre la porte

Gianni Infantino s'adresse aux journalistes lors d'une conférence de presse à Moscou.
Gianni Infantino, président de la FIFA Photo: Getty Images / Dan Mullan

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, s'est montré ouvert à l'idée qu'il y ait 48 équipes inscrites à la prochaine Coupe du monde.

Il avait revêtu l'uniforme des bénévoles pour participer, vendredi, à une conférence de presse au stade Loujniki de Moscou.

Il a annoncé que la phase finale se déroulerait du 21 novembre au 18 décembre 2022.

« Les championnats ont déjà été informés de cette décision », a-t-il précisé. Elle s'imposait, a-t-il dit, car il est impossible de jouer au soccer en juin et juillet au Qatar.

De plus, le format pourrait changer, à la suggestion de plusieurs pays d'Amérique.

Au départ, l'idée de la FIFA était d'augmenter le nombre de pays de 32 à 48 pour l'édition 2026, que coorganiseront les États-Unis, le Canada et le Mexique.

Mais 10 pays membres de la CONMEBOL (l'Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, l'Équateur, le Paraguay, le Pérou, l'Uruguay et le Venezuela) ont soumis l'idée de faire évoluer le format dès 2022.

Juste avant le coup d'envoi du Mondial en Russie, le conseil de la FIFA s'est « à l'unanimité accordé pour que le sujet soit d'abord discuté par la FIFA avec le pays hôte, le Qatar ».

« Ensuite, il y aura la possibilité d'en parler avec toutes les parties intéressées », a-t-il détaillé.

M. Infantino a indiqué qu'une décision devrait être prise également dans les mois à venir.

Interrogé sur la date limite pour qu'une décision soit prise, il avait alors expliqué qu'elle devrait être prise avant le début de la phase de qualification.

Soccer

Sports