•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Croatie élimine l'Angleterre et rejoint la France en finale du Mondial

Ivan Perisic saute sur le dos de Mario Mandzukic après son but en prolongation.

Ivan Perisic saute sur le dos de Mario Mandzukic après son but en prolongation.

Photo : Getty Images / Dan Mullan

Radio-Canada

Pour la première fois de son histoire, la Croatie sera de la finale du Mondial. Elle a battu l'Angleterre 2-1 mercredi, à Moscou, grâce à un but de Mario Mandzukic en prolongation.

À la 109e minute, Mandzukic, complètement oublié dans la surface et qui semblait avoir abandonné l'action, a surgi d'entre les défenseurs anglais à la vue d'une reprise de la tête d'Ivan Perisic. Le Croate a battu Jordan Pickford d'une demi-volée pour donner à sa nation une première présence dans le match ultime.

Même émoussés physiquement par des matchs qui se sont conclus aux tirs au but contre le Danemark et la Russie, les Croates n'ont jamais baissé les bras devant les Anglais et ont su gérer au mieux les temps forts et les temps faibles, pour surprendre leurs adversaires qui se voyaient, trop tôt peut-être, déjà qualifiés pour la deuxième finale de leur histoire, après celle gagnée à domicile en 1966.

Spécialiste des buts sur phases arrêtées pendant cette Coupe du monde, l'Angleterre s'était inscrite au pointage à sa première occasion, à la 5e minute.

Sur un coup franc direct au haut de la surface, Kieran Trippier a enroulé une frappe au-dessus du mur croate qui a terminé sa course dans la lucarne gauche.

Les Croates ont mis un quart d'heure à s'en remettre, mais les meilleures occasions ont encore été anglaises grâce au capitaine Harry Kane, fort dangereux à bout portant à la 30e minute avant d'être déclaré hors jeu ou offrant un élégant service à Jesse Lingard (35e), qui a toutefois manqué le cadre.

L'expérience de la Croatie, dont les joueurs ont en moyenne deux ans de plus que ceux de l'équipe adverse, a fini par faire son oeuvre. Et le physique est revenu.

À la 68e minute, Perisic a permis aux Croates de recommencer à croire à la finale quand il s'est moqué du défenseur Kyle Walker et a repris du pied, haut dans les airs, un centre de Sime Vrsaljko pour créer l'égalité 1-1.

Perisic a trouvé le poteau quatre minutes plus tard pendant que l'arrière-garde anglaise était en pleine panique. Mandzukic a aussi menacé avant son but libérateur, mais il avait perdu deux duels devant Pickford (83e, 105e).

En prolongation, les Anglais ont eu une occasion franche sur une tête superbe de John Stones (99e), mais bien installé sur sa ligne, le défenseur Sime Vrsaljko a repoussé de la tête un but autrement certain.

La Croatie affrontera la France en finale dimanche, mais sera nettement moins reposée que les Bleus pour cette reprise de la demi-finale de 1998, perdue 2-1 par les Damiers.

Au total, les Croates ont disputé trois prolongations en huitièmes, quarts et demi-finales, soit l'équivalent d'un match de plus que les Français en 10 jours. Et comme la France a joué mardi, la Croatie aura un jour de repos de moins avant la finale.

Quant à l'Angleterre, elle fera face à la Belgique dans la petite finale samedi.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports