•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La NBA repêchera des joueurs sortis de l'école secondaire d'ici quelques années

Le commissaire de la NBA, Adam Silver

Le commissaire de la NBA, Adam Silver

Photo : Getty Images / Jayne Kamin-Oncea

Radio-Canada

Le commissaire de la NBA, Adam Silver, a affirmé mardi, après la réunion des gouverneurs à Las Vegas, qu'il croit que la ligue est prête à mettre un trait sur la règle forçant les joueurs à attendre un an après la sortie de l'école secondaire avant d'être admissibles au repêchage.

Ce changement devrait être approuvé sans trop de heurts, tandis que les questions entourant la parité à travers la ligue demeurent sans réponse concrète.

« Je ne suis pas ici pour dire qu'il y a un problème, a affirmé Silver. J'aime la situation actuelle de la ligue, mais je crois que nous pourrions créer un meilleur système. »

Pour améliorer ce système, Silver croit que la NBA devrait à nouveau permettre aux joueurs de faire leur entrée dans la ligue dès la sortie de l'école secondaire, ce qui pourrait être en place à temps pour le repêchage de 2021. Aucun échéancier n'a toutefois été annoncé.

Silver a longtemps été en faveur de repousser l'âge d'admissibilité à 20 ans, et non 19 ans comme c'est présentement le cas. Sa position a toutefois changé au cours des dernières semaines.

« Je crois qu'il est temps de changer les choses, a dit Silver. Ça ne se fera pas dans l'immédiat, mais j'ai évalué les avantages et les inconvénients, sans oublier que la commission menée par Condoleezza Rice a recommandé à la NBA de ne plus forcer les joueurs à faire de séjour d'un an dans les universités et que ces institutions disent essentiellement qu'elles ne veulent plus de ces joueurs. »

L'Association des joueurs de la NBA devra approuver ce changement, mais il devrait se faire sans trop de difficultés. C'est une autre histoire quand on parle de parité

Les Warriors de Golden State ont gagné trois des quatre derniers titres et ils ont ajouté DeMarcus Cousins à leur formation en lui offrant un contrat d'une valeur de 5,3 millions de dollars, un prix très faible pour un joueur étoile, même s'il se remet d'une déchirure à un tendon d'Achille. LeBron James a également dit au revoir aux Cavaliers de Cleveland pour se joindre aux Lakers de Los Angeles, ce qui rendra l'Association de l'Ouest particulièrement compétitive.

« C'est à moi et au comité des relations de travail de s'asseoir avec les joueurs et leur comité et les convaincre qu'il y a peut-être une meilleure façon de faire les choses, a admis Silver. Ça voudrait dire des changements à la convention collective [...] Je ne crois pas nécessairement que c'est mal de voir les Warriors être aussi dominants. Nous ne voulons pas forcer une parité. Nous voulons simplement que chaque équipe ait une chance de gagner. »

La directrice de l'AJNBA, Michele Roberts, soutient qu'il ne manque pas de bonnes équipes dans le circuit.

« L'équilibre compétitif dépend presque de ce que vous voyez dans votre équipe préférée, a dit Roberts, dont le mandat a été renouvelé pour quatre ans par les joueurs, mardi. Personne ne se plaint de l'équilibre compétitif dans la région de la baie de San Francisco. C'est la même chose à Philadelphie ou à Houston. Ils ont d'excellentes équipes. »

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Basketball

Sports