•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Politique de la NFL sur l'hymne national : les joueurs déposent un grief

Des joueurs des Ravens de Baltimore et leur ancien coéquipier Ray Lewis (deuxième à partir de la droite) s'agenouillent au cours de l'interprétation de l'hymne national américain.
Des joueurs des Ravens de Baltimore et leur ancien coéquipier Ray Lewis (deuxième à partir de la droite) s'agenouillent au cours de l'interprétation de l'hymne national américain. Photo: Associated Press / Matt Dunham
Associated Press

L'Association des joueurs de la NFL (NFLPA) a déposé un grief auprès de la ligue, mardi, pour contester sa politique sur la façon de se comporter pendant l'hymne national.

Le syndicat affirme que la nouvelle politique, imposée par la ligue sans avoir consulté au préalable la NFLPA, est incompatible avec la convention collective et enfreint les droits des joueurs.

En mai, la NFL a adopté sa politique dans une réunion des propriétaires à Atlanta. Elle permet aux joueurs de protester pendant l'hymne national en demeurant dans le vestiaire, mais leur interdit de s'asseoir ou de poser un genou au sol s'ils sont sur le terrain ou sur les lignes de côté.

Les équipes seront passibles d'amendes si les joueurs ne s'y conforment pas et auront la possibilité de sanctionner les joueurs.

Quand la ligue a annoncé sa politique, le commissaire Roger Goodell l'a qualifiée de compromis destiné à remettre le football à l'avant-scène après une année tumultueuse au cours de laquelle les cotes d'écoute à la télévision ont chuté de près de 10 %. Certains ont cité les protestations pour expliquer une telle baisse. Le syndicat avait alors évoqué qu'il déposerait un grief contre toute modification à la convention collective.

Le syndicat a révélé qu'il avait proposé que son comité exécutif discute avec la NFL au lieu d'engager cette procédure judiciaire. La NFLPA a affirmé que la NFL a accepté ces discussions.

La ligue n'a pas immédiatement commenté l'initiative du syndicat des joueurs.

En 2016, Colin Kaepernick, alors quart-arrière des 49ers de San Francisco, a commencé à protester contre la brutalité policière et l'injustice sociale en s'agenouillant pendant l'hymne national. Ce geste a été repris par d'autres joueurs et équipes.

C'est devenu l'un des sujets les plus controversés et les plus sensibles de la NFL, les joueurs prétendant que leurs messages de l'année dernière étaient mal interprétés, tandis que d'autres, y compris le président Donald Trump, les qualifiaient d'antipatriotiques. Trump a même déclaré que les propriétaires de la NFL devraient congédier tout joueur refusant de se lever pendant l'hymne.

En réaction à ces commentaires, plus de 200 joueurs ont protesté pendant l'hymne le week-end suivant avant que le nombre de manifestants ne diminue au fur et à mesure de la saison.

Football

Sports