•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lewis Hamilton en maître à Silverstone, Stroll dans le décor

Lewis Hamilton salue la foule après avoir obtenu la pole position à Silverstone.
Lewis Hamilton en pole à Silverstone Photo: Getty Images / Charles Coates
Radio-Canada

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes-Benz) s'est offert devant son public samedi la pole position du Grand Prix de Grande-Bretagne, avec en prime le record du circuit de Silverstone.

Il aura à ses côtés son rival au championnat, l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), qui le devance d'un point au classement.

« C'était intense. Je n'ai absolument rien laissé sur la table aujourd'hui, a expliqué le Britannique. Il m'a fallu trouver comment pousser juste un tout petit peu au-dessus de la limite sans tout perdre. »

Hamilton a enregistré sa 50e pole avec Mercedes-Benz (sa première à Shanghai en 2013), et la 76e de sa carrière (sa première à Montréal en 2007).

Les raideurs de Vettel

Sebastian Vettel est toujours embêté par des raideurs à la nuque et a dû recevoir des traitements du physio tout au long de la journée de samedi. Ce qui ne l'a pas empêché de se battre pour la position de tête.

« Je suis convaincu que nous pouvons être les plus rapides en course, a dit Vettel, confiant. Quant à ma nuque, la nuit va m'aider. Ça devrait aller. »

Sebastian Vettel pensif dans le garage Ferrari à SilverstoneSebastian Vettel Photo : Getty Images / Mark Thompson

Les Finlandais Kimi Raikkonen (Ferrari) et Valtteri Bottas (Mercedes-Benz) s'élanceront de la deuxième ligne, tandis que les pilotes Red Bull ont monopolisé la troisième ligne.

Le Canadien Lance Stroll (Williams) a fini son premier tour lancé dans le bac à graviers et partira en fond de grille, de la 19e place aux côtés de Brendon Hartley (Toro Rosso) qui n'a pas participé à la séance.

Son coéquipier Sergey Sirotkin n’a guère fait mieux. Il a lui aussi fait une sortie hors piste, au virage Stowe, mais a pu revenir en piste. Il a enregistré un temps, le plus lent, et s'élancera de la 18e place.

Les malheurs de Stroll

Les deux pilotes Williams ont été victime du même phénomène, le décrochage du train arrière (survirage) à l'entrée des virages dû à une perte soudaine d'appui et d'adhérence au niveau du fond plat (floor stalling).

Lance Stroll glisse hors piste à Silverstone Lance Stroll Photo : Twitter

Et cette perte soudaine est causée, précise l'équipe, par la fermeture du DRS (drag reduction system, aileron arrière mobile).

« Nous avons un nouvel aileron arrière à Silverstone, et nous avons donc travaillé avec de nouveaux réglages », a expliqué le Canadien.

« Ce décrochage, ça ne nous était jamais arrivé à ce point. En condition normale, nous avons des problèmes d'équilibre, d'instabilité. Mais là, c'était autre chose, soutient-il. Mais je ne veux pas tirer les conclusions moi-même. C'est clair que ce n'est jamais agréable de vivre ça. »

Stroll a révélé que samedi matin, dans la dernière séance d'essais libres, il avait aussi senti une perte d'appui du fond plat. Mais sans aucune commune mesure avec ce qui s'est passé en qualification.

Lance Stroll sera seul sur la dernière ligne de la grille, puisque Brendon Hartley a choisi de partir de la ligne des puits dans sa Toro Rosso, et le Québécois aura son coéquipier Sergey Sirotkin (18e) juste devant lui... en point de mire.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne est la dernière escale d'une séquence de trois courses en trois semaines, une première dans l'histoire de la F1.

Et vraisemblement une dernière, car il est déjà confirmé qu'il n'y aura pas de « programme triple » en 2019.

Grille de départ du Grand Prix de Grande-Bretagne :

1re ligne :
Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz)
Sebastian Vettel (GER/Ferrari)

2e ligne :
Kimi Raikkonen (FIN/Ferrari)
Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz)

3e ligne :
Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer)
Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer)

4e ligne :
Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari)
Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari)

5e ligne :
Charles Leclerc (MON/Sauber-Ferrari)
Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes-Benz)

6e ligne :
Nico Hülkenberg (GER/Renault)
Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes-Benz)

7e ligne :
Fernando Alonso (ESP/McLaren-Renault)
Pierre Gasly (FRA/Toro Rosso-Honda)

8e ligne :
Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari)
Carlos Sainz fils (ESP/Renault)

9e ligne :
Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Renault)
Sergey Sirotkin (RUS/Williams-Mercedes-Benz)

10e ligne :
Lance Stroll (CAN/Williams-Mercedes-Benz)
Brendon Hartley (NZL/Toro Rosso-Honda) partira de la ligne des puits

Course automobile

Sports