•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Belgique élimine le Brésil du Mondial et passe en demi-finales

Le Belge Kevin De Bruyne (à l'avant) célèbre son but contre le Brésil.

Le Belge Kevin De Bruyne (à l'avant) a doublé l'avance de son pays contre le Brésil.

Photo : Associated Press / Frank Augstein

Radio-Canada

La Belgique est en demi-finales d'un Mondial pour la première fois en 32 ans. Les Diables rouges ont défait le Brésil 2-1, vendredi, à Kazan, dans le deuxième match des quarts de finale.

Les Belges ont ouvert la marque à la 13e minute après un coup de pied de coin. La reprise de la tête de Vincent Kompany a atteint le Brésilien Fernandinho, mais le ballon a rebondi sur l’épaule de ce dernier avant d’atterrir dans le filet.

Kevin De Bruyne a doublé l’avance belge vers la demi-heure de jeu. Romelu Lukaku a traversé l’axe du terrain avant de remettre à son collègue sur la droite. De Bruyne a décoché un boulet qui n’a laissé aucune chance au gardien Alisson.

Le Brésil a réduit l’écart à 2-1 avec un peu moins d’un quart d’heure à jouer en seconde mi-temps. Un superbe ballon de Coutinho par-dessus la défense belge a trouvé Renato Augusto, qui l’a redirigé de la tête derrière le gardien Thibaut Courtois.

La Belgique affrontera la France, qui a battu l’Uruguay 2-0 vendredi. Pour la toute première fois, quatre équipes européennes formeront le carré d’as, puisque les deux derniers quarts de finale opposeront des nations du Vieux Continent.

Les Brésiliens avaient pourtant été les plus entreprenants dans les premiers instants de la rencontre. Thiago Silva, notamment, a frappé le poteau à la suite d'un coup de pied de coin dès la septième minute. Paulinho a raté à son tour une occasion quelques minutes plus tard.

Trop individualistes après l'ouverture du pointage belge, les Brésiliens se sont maintes fois heurtés à un mur rouge. Neymar a bien tenté de créer des ouvertures ou d'obtenir une faute dans la surface. Ses efforts n'ont toutefois rien donné.

Le but d'Augusto a insufflé une énergie nouvelle aux Brésiliens, tandis que les Belges ont semblé épuisés. Courtois s'est cependant dressé devant les attaques de la Seleçao, dont le parcours s'arrête en quarts pour la troisième fois depuis son sacre en 2002.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports