•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Uruguay, cauchemar de la France en Coupe du monde

Griezmann, de face, sourit à Mbappé qu'on voit de dos.

Antoine Griezmann et Kylian Mbappé

Photo : Getty Images / AFP/Franck Fife

Christine Roger

Si la France veut espérer remporter la Coupe du monde, elle devra d'abord battre l'Uruguay pour la première fois en 33 ans, une lourde tâche pour Antoine Griezmann et Kylian Mbappé.

Voici cinq éléments qui pourraient être déterminants vendredi dans ce quart de finale.

Griezmann et Mbappé

Pour l’emporter, la France devra compter sur des Antoine Griezmann et Kylian Mbappé en pleine possession de leurs moyens.

Du haut de ses 19 ans, Mbappé impressionne depuis le début de ce Mondial avec trois buts en quatre matchs, dont deux en quelques minutes lors des huitièmes de finale. Plongé au cœur de plusieurs rumeurs qui l’envoient en Angleterre ou en Espagne, le joueur du Paris Saint-Germain voudra prouver que ses récents succès ne sont pas un feu de paille.

À ses côtés, Griezmann n’a pas été aussi décisif qu’il aurait pu l’être jusqu’ici. Ce match aura une saveur particulière pour celui qui considère l’Uruguay comme son deuxième pays. Il connaît parfaitement le duo de défenseurs centraux de l’Uruguay, Diego Godin et José Maria Gimenez, ses coéquipiers à l'Atlético Madrid.

Godin est même plus qu’un coéquipier. C'est son ami et le parrain de sa fille.

Avec ou sans Cavani?

Edinson Cavani pourra-t-il jouer? La question est sur toutes les lèvres. Blessé au mollet lors des huitièmes de finale, l’attaquant étoile s’est entraîné jeudi, mais à l’écart de ses coéquipiers. Avec trois buts marqués en quatre matchs, Cavani a été la pierre angulaire de l’attaque des siens jusqu’à maintenant.

Ce serait évidemment une lourde perte pour la Celeste. La bonne nouvelle, si c’en est une, est que Luis Suarez n’a rien cassé depuis le début du Mondial. Si Cavani est absent, Suarez devra prendre les choses en main et agir à titre de meneur auprès de Cristhian Stuani.

Le duo Godin-Giménez

Luis Suarez et Edinson Cavani sont les têtes d’affiche de l'Uruguay, mais on oublie parfois que les succès de l’équipe ne reposent pas uniquement sur eux. En fait, si elle se retrouve en quarts de finale, c’est avant tout grâce à la prestation de sa défense. Le duo de défenseurs centraux a été intraitable depuis le début du tournoi, avec un seul but accordé. Avec Thiago Silva, du Brésil, Godin est probablement le meilleur défenseur central de cette phase finale.

Le maillot a beau être différent, la chimie qu’ils ont su développer au quotidien avec l’Atlético reste la même.

L'arbitre

L’arbitrage a été grandement critiqué depuis le début du tournoi, et parions que le match entre la France et l’Uruguay ne fera pas exception. Le choix de l’Argentin Nestor Pitana pour arbitrer cette rencontre en a surpris plusieurs. Il faut se rappeler que la France est l’équipe qui a justement éliminé l’Argentine en huitièmes de finale...

Pitana a officié dans trois matchs et a été tranchant dans ses décisions. Il a décerné pas moins de huit cartons jaunes.

S’il fallait qu’il prenne des décisions mitigées, il sera rapidement accusé de partialité.

Pour la France, conjurer le sort

La France sait très bien que l’histoire joue contre elle. Elle n’a pas battu l’Uruguay en 33 ans. Les Bleus n’ont pas marqué à leurs cinq derniers matchs contre la Celeste. En fait, ils n’ont pas touché la cible contre leur bête noire sud-américaine depuis 486 minutes.

L’Uruguay et la France ont croisé le fer à trois reprises en Coupe du monde, les trois fois en phase de groupe. Chaque fois, en 1966, en 2002 et en 2010, les Bleus ont perdu.

Les joueurs uruguayens, de leur côté, pourraient-ils souffrir d’un excès de confiance? Ce serait jouer à un jeu dangereux contre une équipe invaincue à ses neuf derniers matchs.

Le gagnant affrontera en demi-finales le vainqueur du duel entre la Belgique et le Brésil.

Soccer

Sports