•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dwane Casey, entraîneur par excellence dans la NBA

Dwane Casey
Dwane Casey Photo: The Associated Press / Chris Pizzello

Dwane Casey a été nommé entraîneur de l'année dans la NBA, lundi soir, à Santa Monica, en Californie. Il est ainsi récompensé pour le travail accompli avec les Raptors de Toronto qui l'ont quand même congédié à la fin de la saison 2017-2018.

Casey a notamment remercié sa femme Brenda et leurs enfants Zachary et Justine, saluant aussi les joueurs des Raptors.

« Tous les joueurs des Raptors ces quatre ou cinq dernières années, a dit Casey. DeMar DeRozan, Kyle Lowry, Jonas Valanciunas, tout le noyau qui a amené le club au niveau actuel. Je suis tellement fier d'eux. »

Les Raptors ont établi un record d'équipe avec 59 gains pendant la saison. Ils ont toutefois mis un terme à leur association avec Casey le 11 mai, peu après un balayage subi contre les Cavaliers de Cleveland, au deuxième tour des séries. La saison des Raptors se terminait de cette façon pour la deuxième année de suite.

Les Pistons de Détroit ont ensuite engagé Casey comme entraîneur-chef le 11 juin. Casey a été préféré à Quin Snyder du Jazz et Brad Stevens des Celtics.

James Harden a été nommé le joueur par excellence pour la première fois de sa carrière. La vedette des Rockets de Houston a dominé le circuit avec 30,4 points par match en moyenne cette saison.

Les Rockets ont perdu la finale de l'Ouest en sept matches devant les Warriors, qui allaient remporter un troisième championnat en quatre ans.

Harden était en lice avec LeBron James, des Cavaliers de Cleveland, et Anthony Davis, des Pelicans de La Nouvelle-Orléans. James n'était pas présent au gala.

Ben Simmons, des 76ers, a été nommé la recrue de l'année, étant préféré à Donovan Mitchell du Jazz et à Jayson Tatum, des Celtics.

Simmons a fourni en moyenne 15 points, 8 rebonds et 8 passes décisives par match pour aider Philadelphie à conserver une fiche de 52-30.

Le joueur défensif de l'année est le Français Rudy Gobert, du Jazz. Les autres finalistes étaient Davis et Joel Embiid, des Sixers. Gobert a terminé au 2e rang pour les blocs, derrière Davis.

Victor Oladipo, des Pacers, a été choisi le joueur le plus amélioré. À sa première campagne avec l'Indiana, il a épaté avec 23,1 points par match en moyenne.

Oladipo a mené la NBA pour les vols pour la première fois de sa carrière. Il a aussi pris part à son premier match des étoiles. Étaient aussi en lice Clint Capela, des Rockets, et Spencer Dinwiddie, des Nets de Brooklyn.

Le réserviste le plus méritant est Lou Williams, des Clippers de Los Angeles. À sa 13e saison, il a inscrit 22,6 points par match en moyenne. Nul n'a été plus productif que lui au dernier quart. Les autres candidats étaient Eric Gordon, des Rockets, et Fred VanVleet, des Raptors.

Avec les informations de La Presse canadienne

Basketball

Sports