•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Japon résiste au Sénégal

Yuto Nagatomo et Mbaye Niang

Yuto Nagatomo et Mbaye Niang

Photo : AFP/Getty Images / Kirill Kudryavtsev

Radio-Canada

Les Sénégalais et les Japonais n'ont pu faire de maîtres dans leur duel, dimanche, à Ekaterinbourg, en Russie. Un verdict nul de 2-2 garde le suspense entier dans le Groupe H.

Omniprésent en territoire japonais depuis le début de la rencontre, le Sénégal ne tarde pas à prendre les commandes de cette rencontre.

À la 11e minute, une tête inutile de Genki Haraguchi envoie un ballon sortant directement au pied de Youssouf Sabaly. Celui-ci décoche une frappe que Eiji Kawashima aurait dû capter. Mais en décidant de le boxer, le gardien nippon dirige l’objet directement sur la jambe de Sadio Mané qui inscrit son premier but en Coupe du monde sur ce ricochet inattendu.

Dominée pendant la première demi-heure, la formation asiatique nivelle la marque grâce à une contre-attaque rapide à la 33e. Avec une brillante réception, sur une passe venue du milieu du terrain, Yuto Nagatomo met le feu dans la surface de réparation avant que Takashi Inui ne vienne embraser le filet d’un tir bas à la gauche du gardien Khadim Ndiaye.

Au grand dam du sélectionneur sénégalais Aliou Cissé, ses hommes rentrent au vestiaire avec une décevante égalité de 1-1.

À la reprise, les Lions de la Teranga continuent de dicter le tempo mais leurs rivaux ne baissent pas les bras, Inui venant tout près de leur donner les devants à la 65e avec une frappe sur la barre transversale.

La riposte vient 6 minutes plus tard du pied de Moussa Wagué. Le jeune homme de 19 ans profite d’une passe de Sabaly, prolongée par Mbaye Niang, pour relancer les siens d’un puissant coup de pied. 2-1 Sénégal.

Entré en scène après ce but, Keisuke Honda fait promptement sentir sa présence. Profitant d’un filet déserté par une sortie téméraire du gardien adverse, le vétéran des Samouraïs Bleus vient faire 2-2 après une remise d’Inui, à la 78e. Il s’agit d’une 37e réussite pour le vétéran de 32 ans, qui en est à son troisième Mondial.

Ce but dramatique permet au Japon de souffler. La nulle de 2-2 laisse les deux nations au sommet du groupe H avec quatre points.

Soccer

Sports