•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La LHJMQ bien représentée au repêchage de la LNH

Nicolas Beaudin
Nicolas Beaudin Photo: Associated Press / Michael Ainsworth
Radio-Canada

C'est une bonne chose pour la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) que le repêchage de la LNH dure sept tours. Les deux derniers, et tout particulièrement le sixième, sont venus sauver un week-end décevant.

Grâce à 7 choix au sixième tour et 3 au septième, la LHJMQ a conclu la fin de semaine avec une récolte de 23 sélections, 9 de plus que l'an dernier à Chicago. Quatorze de ces vingt-trois joueurs ont vu le jour au Québec.

Du nombre, les formations de la LNH ont choisi sept défenseurs, six joueurs de centre, cinq gardiens de but, trois ailiers droits et deux ailiers gauches.

Les Red Wings de Detroit et les Blackhawks de Chicago ont été les plus généreux envers le circuit Courteau en choisissant trois joueurs. Les Ducks d'Anaheim, le Wild du Minnesota et le Lightning de Tampa Bay suivent avec deux joueurs provenant de la LHJMQ.

Les Mooseheads de Halifax et les Voltigeurs de Drummondville ont vu quatre de leurs joueurs choisis.

Par ailleurs, la présence de Dominique Ducharme et de Joël Bouchard dans l'entourage du Canadien de Montréal n'a pour ainsi dire eu aucun effet.

La formation montréalaise n'a choisi qu'un seul joueur de la LHJMQ, soit le centre Samuel Houde des Saguenéens de Chicoutimi, au cinquième tour, 133e au total.

« Nous faisons de notre mieux. Je prends la responsabilité de m'assurer que nous accordons une importance additionnelle aux joueurs de la LHJMQ. Nous faisons ça. Ensuite, nous faisons une liste et nous la suivons. Parfois, nous sautons des noms sur la liste », a déclaré Trevor Timmins, le responsable du recrutement chez le Canadien.

Un papa très ému

Trois Québécois ont été choisis au deuxième tour, soit le centre Benoit-Olivier Groulx (54e) par les Ducks, l'ailier gauche Gabriel Fortier (59e) par le Lightning, et le gardien Olivier Rodrigue (62e), par les Oilers d'Edmonton.

Ainsi, Rodrigue se joint à l'organisation pour laquelle travaille son père, Sylvain Rodrigue, à titre de responsable du développement des gardiens de but.

Pour Groulx, qui dit avoir été réclamé par son équipe préférée, ce moment tant attendu lui a permis d'assister à une réaction dont il n'avait jamais été le témoin de la part de son père, Benoit, l'entraîneur-chef du Crunch de Syracuse, dans la Ligue américaine.

« Il a eu une réaction que je n'ai jamais vue. Habituellement, il est stoïque. Il était vraiment excité. Je ne l'ai jamais vu si émotif, a raconté le centre des Mooseheads de Halifax. Il était sur le bord de pleurer. Je n'ai jamais vu mon père pleurer et là je pense que j'ai vu une ou deux larmes. C'était vraiment un beau moment pour lui. Il m'a dit qu'il était vraiment fier de moi et qu'il m'aimait. Je lui ai pas mal dit la même chose. »

Benoit-Olivier GroulxBenoit-Olivier Groulx Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Par ailleurs, Groulx n'était nullement déçu d'avoir été sélectionné aussi loin.

« Je n'avais aucune attente. Le repêchage, c'est un numéro et ça te donne une passe pour aller au camp, a-t-il affirmé. Je vais arriver là-bas et je ne veux pas leur faire regretter leur choix. Je vais travailler cet été comme un déchaîné pour arriver prêt au camp. »

Fortier était tout aussi heureux d'aboutir avec le Lightning, une organisation qui ne rechigne jamais sur les Québécois et les joueurs de petite taille. À 1,73 m et 77 kg, le produit du Drakkar de Baie-Comeau entre dans cette catégorie.

« De me retrouver dans une organisation comme le Lightning, ça ne peut pas être plus beau, a-t-il dit. Ils ont beaucoup de Québécois, mais aussi beaucoup de joueurs qui travaillent extrêmement fort. C'est un peu mon style de jeu. »

Plus tôt au deuxième tour, au 36e rang, les Red Wings ont choisi un troisième produit de la LHJMQ en deux jours, soit le défenseur Jared McIsaac, des Mooseheads.

Au troisième tour, le Wild a choisi le centre Alexander Khovanov, des Wildcats de Moncton. Au quatrième tour, les Hurricanes de la Caroline ont jeté leur dévolu sur Luke Henman, un centre qui a joué sous les ordres de Joël Bouchard.

Au 110e échelon, les Devils du New Jersey ont choisi le défenseur Xavier Bernard, des Voltigeurs.de Drummondville

Avec les informations de La Presse canadienne

Hockey

Sports