•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien fait le plein d'espoirs à la position de centre

Bilan du repêchage 2018 pour le Canadien
Radio-Canada

La seconde et dernière journée du repêchage amateur de la LNH a été occupée pour le Canadien. Les Montréalais, qui ont réalisé 10 sélections samedi, ont d'abord jeté leur dévolu sur Jesse Ylonen, Alexander Romanov et Jacob Olofsson au deuxième tour.

Ylonen s'est joint au Tricolore à l'issue de la 35e sélection. Le Finlandais retrouvera son compatriote Jesperi Kotkaniemi, choisi au 3e échelon vendredi derrière le défenseur Rasmus Dahlin et l'ailier droit Andrei Svechnikov

Il a inscrit 13 buts et 14 mentions d'assistance en 48 rencontres dans la deuxième division finlandaise sous les couleurs de l'Espoo United.

« C'est un jeune joueur doté d'une vitesse phénoménale. Il joue à un rythme très rapide. C'est un jeune que nous aimons beaucoup », a déclaré Trevor Timmins.

Ylonen se voit camper « un rôle offensif » d'ici deux ou trois saisons. « Je devrai beaucoup travailler [pour atteindre ce statut, NDLR], être plus fort, plus rapide et améliorer mon tir », a-t-il analysé.

Romanov l'a suivi trois rangs plus tard en 38e position, surprenant au passage plusieurs observateurs. Il était répertorié 115e chez les patineurs européens par la centrale de recrutement de la LNH.

Le principal intéressé était lui-même étonné d'entendre son nom être prononcé aussi rapidement.

Alexander RomanovAlexander Romanov Photo : Getty Images / Bruce Bennett

« Il était un peu surpris, il croyait être repêché vers la fin du deuxième tour ou au début du troisième, a indiqué son interprète. Il est un arrière complet qui peut jouer de manière offensive et défensive. »

L'arrière russe a récolté 7 filets et 7 passes en 37 matchs avec le CSKA 2 de Moscou. Il avait obtenu un but et deux aides en cinq confrontations au Championnat mondial des moins de 18 ans.

« Tout le monde était excité à notre table, a raconté Timmins. Il est l'un des joueurs que nous avons invités à notre camp d'évaluation en Suède. Il va vous rappeler un peu (Alexei) Emelin, mais un Emelin avec une tonne d'énergie. Attendez de le voir. Il joue déjà comme un professionnel. Il joue avec vitesse et déplace la rondelle rapidement. Je doute qu'il aurait encore été disponible lors de notre choix suivant (56e). Nous tenions à le repêcher. »

Il reste encore deux saisons à écouler à son contrat dans la Ligue continentale de hockey (KHL). Romanov espère rejoindre le Bleu-blanc-rouge lorsque son pacte viendra à échéance.

Le directeur général Marc Bergevin a ajouté Jacob Olofsson à sa formation avec le 56e choix. Le joueur de centre a porté l'uniforme des Red Eagles de Timra.

Olofsson a enregistré 21 points, dont 10 filets, en 43 duels la saison dernière, sa seconde dans le meilleur circuit suédois. Il avait été blanchi en 14 duels lors de la campagne précédente.

Jacob OlofssonJacob Olofsson Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Le Tricolore a échangé sa quatrième et dernière sélection de deuxième tour, la 62e, contre les 71e et 133e droits de parole qui appartenaient aux Oilers.

Les Albertains ont profité de ce bond de neuf places pour mettre le grappin sur le portier québécois Olivier Rodrigue. Ce dernier rejoindra son père Sylvain qui occupe le poste d'entraîneur des gardiens à Edmonton.

Ses coéquipiers des Voltigeurs de Drummondville Nicolas Beaudin (27e) et Joseph Veleno (30e) ont trouvé preneurs à Chicago et à Détroit au tour initial. Le défenseur Xavier Bernard (110e) a quant à lui abouti au New Jersey.

Cameron Hillis s'est ensuite amené à Montréal à la suite du 66e choix. Le joueur de centre, le troisième de sept ayant été appelés par Bergevin en moins de 20 heures, a amorcé sa carrière junior à Guelph en 2017.

Hillis a bien failli maintenir le rythme d'un point par match. Il a amassé 20 buts et 39 passes en 60 rencontres, ce qui lui a conféré le 3e rang du Storm.

Le Tricolore a repêché Jordan Harris en 71e position. Le défenseur se développe présentement aux États-Unis, dans l'USHL, avec l'organisation des Phantoms de Youngstown. Il a accumulé une passe en cinq matchs.

Six centres, dont un Québécois

Le Canadien a repêché six joueurs de centre samedi, dont le Québécois Samuel Houde au cinquième tour, au 133e rang.

Le porte-couleurs des Saguenéens de Chicoutimi, qui n'avait pas fait le voyage à Dallas, est le premier joueur du Québec choisi par le Canadien depuis le défenseur Simon Bourque au sixième tour du repêchage de 2015.

Originaire de Blainville, Houde a marqué 16 buts et récolté 16 mentions d'aide en 54 matchs l'an dernier.

Houde était tellement heureux de la tournure des événements qu'il s'est fait photographier avec un chandail du Canadien alors qu'il se trouvait à Lachenaie.

« J'étais sans mots. Je viens de Montréal, c'est l'équipe de ma jeunesse, que je regardais quand j'étais jeune. C'est la plus grande organisation de l'histoire de la Ligue nationale de hockey », a raconté Houde.

Autres sélections du Canadien :

  • Le centre Allan McShane (97e rang)
  • L'ailier gauche Jack Gorniak (123e rang)
  • Le centre Cole Fonstad (128e rang)
  • Le centre Brett Stapley (190e rang)
Avec les informations de La Presse canadienne

Hockey

Sports