•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pluie gâche les derniers essais libres en France

Lance Stroll tourne sur la piste détrempée au circuit Paul-Ricard en France
Lance Stroll au circuit Paul-Ricard en France Photo: Getty Images / Dan Istitene
Radio-Canada

Valtteri Bottas a fait le meilleur temps sur le sec avant que la pluie ne vienne perturber la dernière séance de travail des équipes au circuit Paul-Ricard. Lance Stroll a été un des seuls à s'aventurer sur la piste détrempée.

Mercedes-Benz a donc obtenu les temps les plus rapides sur piste sèche vendredi et samedi. Vendredi, Hamilton avait été le plus rapide, samedi c'est Valtteri Bottas qui a pris le relais.

Mais peut-on parler d'une vraie séance de travail ? Non. Car la pluie s'est mise à tomber fort à la 8e minute de la séance (de 60 minutes au total).

Le pilote finlandais n'a fait que trois tours, et a enregistré un chrono de 1:33,666. Hamilton s'est aussi limité à 3 tours et a obtenu le 7e temps en 1:40,743, soit à... 7 secondes de son coéquipier.

Les équipes n'ont visiblement pas pu travailler correctement pour la séance de qualification, qui devrait avoir lieu sur le sec en fin d'après-midi.

Seuls deux pilotes ont tourné en pneus pluie sur la piste détrempée, les deux pilotes de l'équipe Williams.

Lance Stroll a fait 4 tours, et a enregistré un temps de 2:02,399. Son coéquipier Sergey Sirotkin a tourné en 2:04,093 (5 tours).

C'est donc avec beaucoup de questions sans réponse que les pilotes s'élanceront pour la séance de qualification, qui commence à 16h (heure locale), soit 10h, HE.

Meilleure circulation autour du circuit

À la suite de l'interminable file d'attente sur la seule route d'accès menant au circuit, les organisateurs ont décidé de prendre des mesures d'urgence.

Il ont ouvert simultanément tous les terrains de stationement (25 000 places au total), et ont doublé les voies disponibles sur les routes avoisinantes.

Mais elles ne sont pas nombreuses.

Plusieurs routes ont en effet été fermées autour du circuit pour canaliser la circulation, ce qui a causé des bouchons énormes vendredi. Une de ces routes est réservée aux équipes, aux travailleurs du circuit et aux médias accrédités.

On attend 65 000 personnes pour la course de dimanche, et on verra si le travail des organisateurs pour décongestionner les abords du circuit suffira.

Course automobile

Sports