•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Remontée suisse contre la Serbie au Mondial

Le Suisse Granit Xhaka (au centre) célèbre son but contre la Serbie.

Granit Xhaka (au centre) a amorcé la remontée suisse contre la Serbie.

Photo : Getty Images / Clive Rose

Radio-Canada

En retard à la pause, les Suisses ont marqué deux buts en seconde période pour défaire la Serbie 2-1, vendredi, dans un match du groupe E de la Coupe du monde, disputé à Kaliningrad.

Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri ont répliqué au but d'Aleksandar Mitrovic, qui avait ouvert la marque dès la cinquième minute de la rencontre. La Suisse passe ainsi devant la Serbie au 2e rang du groupe.

C'est la première fois de ce Mondial qu'une équipe réalise une remontée pour gagner un match.

Mitrovic a ouvert le pointage après avoir vu le gardien Yann Sommer repousser sa première tentative. Parfaitement servi par Dusan Tadic dans la surface, l’attaquant n’a pas manqué sa deuxième chance pour marquer de la tête.

Toute proche d’inscrire le but du 2-0 sur un coup de pied de coin, avec un Dusko Tosic à un rien de catapulter le ballon dans le filet, ou sur une demi-volée incroyable de Tadic, la jeune équipe serbe a vu finalement son inexpérience être sanctionnée par la redoutable formation suisse.

Malgré les « Serbija, Rossiya », les banderoles en sa défaveur comme ce « Serbia welcome home », et les nombreux ratés du Suisse d’origine macédonienne Blerim Dzemaili en première période, la Nati a réussi à revenir dans la partie... grâce à deux joueurs originaires du Kosovo.

Après une tentative contrée de Shaqiri par Aleksandar Kolarov, Xhaka a bien suivi le ballon pour le loger dans le petit filet de Vladimir Stojkovic d’une lumineuse frappe du gauche.

Chaud bouillant, Shaqiri a failli marquer l’un des plus beaux buts de la compétition, comme lors de l’Euro 2016, avec une frappe en pivot dans un angle impossible qui est venue heurter la barre transversale du portier serbe.

Dans une fin de match à sens unique, la Suisse a poussé jusqu’au bout pour la victoire, mais l’arrière garde serbe a bien tenu, jusqu’à l’échappée fantastique de Shaqiri.

Au bout d’une course de trente mètres, le feu follet suisse n’a pas tremblé pour inscrire le but de la victoire à la dernière minute et faire briller son pays d’origine dans un Mondial qu’il ne dispute pas... face à son meilleur ennemi sportif.

Avec les informations de Agence France-Presse

Soccer

Sports