•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les femmes au coeur des préoccupations de l'UCI

Les cyclistes s'élancent.
La course sur route féminine aux Jeux du Commonwealth de 2018 Photo: Getty Images / Robert Cianflone

L'Union cycliste internationale (UCI) a annoncé vendredi des mesures pour consolider la place des femmes, notamment la création d'une charte destinée à promouvoir l'égalité hommes/femmes et l'élaboration d'un code de conduite pour contrer le harcèlement.

C'est dans le cadre d'une réunion de trois jours en France que le comité directeur de la fédération internationale a approuvé plusieurs mesures.

L'UCI s'assurera de l'égalité des prix versés aux hommes et aux femmes dans les classements généraux de la Coupe du monde de cyclo-cross, la dernière discipline où il y avait un rattrapage à faire.

« Avec cette décision, une parfaite parité des prix versés par l'UCI est désormais atteinte dans toutes les disciplines et sur toutes les compétitions UCI », a expliqué l'UCI.

Les collaborateurs des équipes féminines devront dès 2019 signer « un code de conduite strict visant à les sensibiliser et à les responsabiliser face au harcèlement que peuvent subir certaines athlètes, y compris au sein de leur propre équipe ».

« Le non-respect de ce code de conduite conduira à l'application des sanctions prévues par le Code d'éthique de l'UCI », a précisé la fédération internationale.

On retrouvera dans la future charte destinée à promouvoir l'égalité hommes/femmes :

  • une politique d'égalité des sexes au sein de l'administration de l'UCI, qui fera partie intégrante du règlement du personnel;
  • un engagement d'assurer l'égalité de traitement des femmes dans tous les domaines du cyclisme, des athlètes jusqu'aux collaborateurs de l'administration.

La fédération veut également assurer une représentation plus équitable des deux sexes dans les cérémonies protocolaires des Championnats du monde.

Un festival du vélo

Le comité directeur a aussi approuvé la mise sur pied d'un grand rendez-vous regroupant les championnats du monde de plusieurs disciplines : route, vélo de montagne (cross-country), BMX sur piste, paracyclisme, urban cycling (utilisant le mobilier urbain), cyclisme en salle, gran fondo (parcours chronométrés participatifs ou compétitifs).

Ce festival du vélo durera de 17 à 19 jours, et sera organisé tous les quatre ans, en année préolympique, à partir de 2023.

Avec les informations de AFP

Cyclisme

Sports