•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
chronique

Les matchs incontournables de la deuxième semaine du Mondial

Des enfants jouent au soccer sur un terrain improvisé sur la place Rouge, à Moscou.
La phase de groupe de la Coupe du monde se poursuit jusqu'au 28 juin. Photo: Associated Press / Alexander Zemlianichenko
Olivier Tremblay

Quoi? On est déjà dans la deuxième semaine de la Coupe du monde? Mais on vient tout juste de terminer Russie-Arabie saoudite...

Si ces dernières journées ont semblé passer à la vitesse de l’éclair, c’est qu’on s’est bien amusé à travers ces buts, ces coups de pied de coin, ces coups francs et ces visites de l’arbitre à l’écran en bordure du terrain.

Comme avant l’ouverture du tournoi, voici les matchs à ne pas rater au cours de la deuxième semaine de la phase de groupe. Vous reste-t-il des congés?

Serbie c. Suisse (groupe E, le vendredi 22 juin, 14 h)

Malgré le verdict nul dans son premier match, le Brésil devrait logiquement passer au prochain tour. La Serbie et la Suisse, les autres équipes du groupe à avoir récolté des points, peuvent aussi aspirer à la qualification. Le résultat de ce choc sera déterminant pour la suite.

Allemagne c. Suède (groupe F, le samedi 23 juin, 14 h)

La mission de la Mannschaft est claire : redonner espoir à ses supporteurs et, surtout, gagner. La Suède n’a jusqu’ici rien prouvé, sinon qu’elle sait s’organiser. Mais bloquer quelques attaques sud-coréennes dans une victoire de 1-0, c’est une chose. Museler une Allemagne frustrée et affamée, c’en sera une autre.

Pologne c. Colombie (groupe H, le dimanche 24 juin, 14 h)

Ces deux nations espéraient beaucoup plus de leur premier match. Elles amorcent cependant la deuxième semaine du tournoi avec un total de zéro point. Le Bialo-czerwoni et les Cafeteros ont l’occasion de se relancer, tandis que le Japon et le Sénégal se feront la lutte et s’arracheront nécessairement des points. Tous les éléments sont réunis pour un Pologne-Colombie avec de l’initiative.

Nigeria c. Argentine (groupe D, le mardi 26 juin, 14 h)

Une reprise de 2014. Et de 2010. Et de 2002. Et de 1994. À peu près chaque fois que le Nigeria a participé à la phase finale de la Coupe du monde, il a trouvé l’Argentine sur son chemin. (1998 est l’exception.) En quatre matchs contre l’Argentine, les Super Eagles ont subi quatre défaites. La cinquième fois sera-t-elle la bonne?

(Ce match a lieu en même temps qu’Islande c. Croatie, un choc à voir absolument. L’enregistreur numérique sera nécessaire.)

Angleterre c. Belgique (groupe G, le jeudi 28 juin, 14 h)

Si la tendance se maintient, la 1re place du groupe sera l’enjeu de cette rencontre. L’Angleterre a tout juste battu la Tunisie, tandis que la Belgique a piétiné le Panama en seconde mi-temps. La moitié de l’équipe belge joue pour des clubs anglais. Ce tête-à-tête pourrait être fascinant.

Soccer

Sports