•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joseph Blatter invité par la Russie, pas par la FIFA

Joseph Blatter
Joseph Blatter Photo: Getty Images / FABRICE COFFRINI

De passage en Russie, Joseph Blatter aurait aimé être invité à la Coupe du monde par son successeur à la présidence de la FIFA, Gianni Infantino.

Le président déchu a été invité par la Russie à assister à deux matchs.

« Je suis arrivé ici avec beaucoup de plaisir et j'ai été reçu avec émotion, a dit Blatter à l'agence AFP. J'ai été accrédité comme un simple amateur. J'ai été invité par la Russie, et ils m'ont fait un programme. On a vu le match, et je pars à Saint-Pétersbourg. Je vais voir Brésil-Costa Rica, puis je rentre. »

L'ancien dirigeant de 82 ans a été contraint à la démission au moment où la FIFA était en plein scandale planétaire de corruption. Il a été remplacé à la tête de la fédération en février 2016.

« C'est formidable, a-t-il affirmé. Comme président, on me mettait dans une voiture, et on me transportait à droite à gauche. Cette fois, j'ai pu voir en traversant la ville que cette Coupe du monde rapproche tant de personnes. »

Joseph Blatter a senti depuis le début de son arrivée en Russie que le temps faisait tranquillement son oeuvre.

« Je suis suspendu par la commission d'éthique de la FIFA, a-t-il rappelé. Mais ici, j'ai vu tous les amateurs des pays, des journalistes partout, je ne me sens pas rejeté. Au contraire, je me sens accepté. »

Mais la FIFA n'a pas souhaité prendre acte de sa présence en Russie.

« Gianni Infantino a su que j'étais invité par le président Poutine, a-t-il fait remarquer. Le président de la FIFA n'a pas dit que je ne devais pas venir, mais je n'ai pas reçu de lettre de bienvenue.

« Nous avons de bons contacts avec M. Infantino, il ne devrait pas être embarrassé parce que je vais voir des matchs », a conclu M. Blatter.

Avec les informations de Agence France-Presse

Soccer

Sports