•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Brésil tenu en échec par la Suisse

Le Brésilien Neymar est taclé par le Suisse Blerim Dzemaili.
Le Brésilien Neymar est taclé par le Suisse Blerim Dzemaili. Photo: Getty Images / Catherine Ivill

Un but magistral de Philippe Coutinho avait donné l'avance au Brésil contre la Suisse après 45 minutes de leur match du groupe E, samedi, au stade de Rostov-sur-le-Don. Mais les Suisses sont revenus en deuxième mi-temps pour soutirer une nulle de 1-1 au géant sud-américain.

Coutinho a ouvert la marque à la 20e minute. De l’extérieur de la surface, il a enroulé une frappe dans le coin supérieur droit du cadre. Le gardien suisse Yann Sommer n’a eu aucune chance d’arrêter ce tir.

À la 50e minute, Steven Zuber, non sans s'être créé un léger écart grâce à une poussette sur Miranda dans la surface, a repris de la tête un coup de pied de coin qui est passé sous la barre d'Alisson.

Tite avait déclaré avant la rencontre que Neymar n'était pas à 100 %. Il a tout de même été très présent en fin de match, quand le Brésil poussait pour les trois points, avec une frappe sans grand danger (78e), une tête trop centrée (88e) et une avalanche de coups francs obtenus face à des Suisses exaspérés.

Mais il n'a pas été décisif, laissant le rôle à Coutinho, celui qui l'a remplacé à Barcelone après son départ vers le Paris Saint-Germain.

La fin de match a été brésilienne, mais la Suisse a tenu. D'abord avec Gabriel Jesus qui, au bout d'une action sublime, n'a pas obtenu le tir de pénalité qu'il réclamait ni de l'arbitre ni de l'assistance vidéo.

Puis avec Roberto Firmino, qui d'abord tirait au-dessus (82e) puis trouvait de la tête un bel arrêt de Sommer (90e). Miranda frappait encore d'un rien à côté dans le temps additionnel, puis les Brésiliens repartaient tête basse.

Comme pour les autres favoris empruntés qui sont passés avant lui, ce match nul n'a encore rien de catastrophique pour le Brésil, qui devra toutefois se ressaisir à son prochain duel. Dans le premier match du groupe E, la Serbie a défait le Costa Rica 1-0, dimanche, et se retrouve seule en tête.

Avec les informations de Agence France-Presse

Soccer

Sports