•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Diego Ulissi remporte la 5e étape du Tour de Suisse, Porte s’empare du jaune

Diego Ulissi s'impose devant Jesus Herrada et Tom-Jelte Slagter lors de la cinquième étape du Tour de Suisse.
Diego Ulissi s'impose lors de la cinquième étape du Tour de Suisse. Photo: La Presse canadienne / Peter McCabe

L'Italien Diego Ulissi (Emirats) a gagné mercredi la cinquième étape du Tour de Suisse à Loèche-les-Bains, où l'Australien Richie Porte (BMC) s'est emparé du maillot jaune.

Au terme des 155 km, marqués par trois ascensions, Ulissi a devancé au sprint l'Espagnol Enric Nicolau (Quick-Step) et le Néerlandais Tom-Jelte Slagter (Dimension Data).

Tour à tour, le Français Lilian Calmejane (Direct Energie) et l'Espagnol Mikel Landa (Movistar) ont tenté de fausser compagnie au peloton, sans succès.

Porte a repris le maillot jaune à son coéquipier suisse Stefan Küng, qui a lâché à 4 km de l’arrivée.

L'Australien devance désormais les deux Néerlandais Wilco Kelderman et Sam Oomen, tous les deux de la formation Sunweb, de 20 secondes.

Les autres favoris sont en embuscade. Nairo Quintana pointe à la 6e place à 33 secondes, et Simon Spilak, double vainqueur en 2015 et en 2017, est 9e à 46 secondes, juste devant Landa.

Après le départ de Gstaad mercredi midi, une nouvelle échappée s'est formée, comme depuis le début de l'épreuve. Parmi les six fuyards figuraient de nouveau le champion suisse sur route, Silvan Dillier, ainsi que le Français Paul Ourselin, déjà échappé la veille.

Le Sud-Africain Jakobus Smit et l'Américain Lawrence Warbasse ont été les derniers rescapés de l'échappée. Warbasse a ensuite été rejoint par Calmejane, qui lui a faussé compagnie.

Le vainqueur d'une étape du Tour de France en 2017 aux Rousses a été repris par le peloton à 7 km du but. Landa a tenté sa chance et l'Espagnol n'a été repris, cruellement, qu'à 200 m de la ligne.

Jeudi, les grimpeurs ou les audacieux auront la possibilité de creuser des écarts avec l'étape reine de ce Tour de Suisse, longue de 186 km, où le peloton franchira deux célèbres cols des Alpes parmi les plus exigeants : le col de la Furka et celui du Klausen. Le dénivelé total dépassera les 3300 m, mais la dernière difficulté se situera à 50 km de l'arrivée à Gommiswald.

Cyclisme

Sports