•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Mondial 2026, récompense de l'essor du soccer en Amérique du Nord

L'Américain Ernie Stewarr célèbre un but contre son camp d'Andres Escobar, de la Colombie.
Les Américains se sont découvert une passion pour le soccer lors de la Coupe du monde en 1994. Photo: Reuters / Reuters Photographer

La décision prise mercredi de confier l'organisation de la Coupe du monde au trio États-Unis-Canada-Mexique en 2026 s'inscrit dans la lignée du développement du soccer en Amérique du Nord, une croissance qui prend ses racines lors du Mondial de 1994.

Pendant des décennies, les États-Unis ont semblé être imperméables à la fièvre du soccer, sport le populaire du monde, mais incapable de concurrencer les géants que sont le basketball, le baseball et le football.

Même l'arrivée de grandes vedettes dans les années 1970, tels Pelé, Franz Beckenbauer et Johan Cruyff, n'a pas suffi. L'éphémère, mais scintillante North American Soccer League (NASL) s'est éteinte au milieu des années 1980, après moins de 20 ans d'existence.

« Le soccer est le sport de l'avenir... et il y restera », était alors une blague courante chez les Américains.

Mais tout a changé en 1994 avec le Mondial organisé par les États-Unis et remporté par le Brésil de Romario et Bebeto.

Il soulève la précieuse coupe du monde au milieu d'un groupe de partisans.La légende Bebeto avec le trophée Photo : Reuters / AI Project

Plus de 3,5 millions de spectateurs se sont déplacés dans le pays pour se rendre au stade, soit une moyenne de 68 991 amateurs par match, un record de la compétition.

Dans la foulée, une nouvelle ligue a été créée, la Major League Soccer (MLS).

À ses débuts, en 1996, elle ne regroupait que 10 équipes. Elles sont maintenant 23, réparties sur les territoires américain et canadien, et trois nouvelles franchises s'ajouteront d'ici 2020.

En 2017, 22 113 personnes en moyenne ont franchi les portes des stades pour suivre les exploits de David Villa, Bastian Schweinsteiger ou Kaka, des chiffres qui font de la MLS le septième championnat dans le monde selon le nombre de spectateurs, devant de grandes nations du football comme l'Argentine, les Pays-Bas ou la France.

Un sport en progression

Les États-Unis ne seront pas au Mondial en Russie, mais leurs qualifications pour les huitièmes de finale lors des deux dernières éditions ont été remarquées.

« Le développement de la sélection nationale et la création de la MLS n'auraient pas eu lieu sans la Coupe du monde de 1994 », estimait en 2014 Alan Rothenberg, l'ancien président de la Fédération américaine de football.

Ce sport est maintenant devenu aux États-Unis « une organisation professionnelle bien dirigée et bien financée », ajoutait-il.

Selon les chiffres de la FIFA, 24,4 millions de personnes y jouent à divers niveaux.

Un récent sondage de l'institut Gallup montrait que 7 % des Américains considèrent le soccer comme leur sport favori.

Même si le football américain (37 %), le basketball (11 %) et le baseball (9 %) restent devant, le ballon rond est en net progrès, soit 3 % de plus en quatre ans.

Dans la tranche des 18 à 34 ans, ils sont 11 % à préférer le foot, contre 6 % le baseball, pourtant un classique américain par excellence.

À la télévision, la chaîne américaine NBC, disponible dans la plupart des foyers, retransmet en direct la Premier League. De plus, les championnats allemands, français, espagnols et la Ligue des champions sont disponibles sur le câble.

En 2026, même si la Coupe du monde sera organisée par le triumvirat nord-américain, les États-Unis s'occuperont du gros de la compétition : 60 des 80 rencontres, et tous les matchs à partir des quarts de finale.

L'année dernière, le patron de la MLS Don Garber a promis en entrevue que ce tournoi « créerait de nouveaux standards pour les futures Coupes du monde ».

« Nous avons les installations, nous avons le marché, et nous avons du soutien », a-t-il assuré.

Avec les informations de Agence France-Presse

Soccer

Sports