•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CIO coupe les vivres à l'Union internationale de biathlon

L'ancien président de l'Union internationale de biathlon Anders Besseberg
L'ancien président de l'Union internationale de biathlon Anders Besseberg Photo: The Associated Press / Lee Jin-man

Le Comité international olympique ne financera plus l'organisation qui chapeaute le biathlon sur la planète en raison d'un scandale de corruption et de dopage.

Le CIO a mentionné qu'il ne versera plus d'argent à l'Union internationale de biathlon (IBU) avant l'élection de son nouveau président. De plus, l'organisation devra procéder à des réformes de son code antidopage et revoir sa façon de traiter les dossiers de dopage russes.

Le président de l'IBU Anders Besseberg a démissionné en avril après que les policiers autrichiens eurent effectué une perquisition dans les bureaux de l'organisation, à la suite d'allégations selon lesquelles des pots-de-vin totalisant 300 000 $ ont été versés par la Russie à des dirigeants de l'IBU pour fermer les yeux sur des cas de dopage entre 2012 et 2017.

Besseberg était le seul et unique président de l'histoire de l'IBU, fondée il y a 25 ans. Une élection est prévue en septembre.

Un avocat du lanceur d'alerte russe Grigory Rodchenkov a rappelé qu'il avait fourni des informations qui avaient permis aux policiers autrichiens de procéder à la perquisition.

Avec les informations de La Presse canadienne

Biathlon

Sports