•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aurélie Rivard éclipse son record du monde au 200 m libre à Berlin

Aurélie Rivard.
Aurélie Rivard Photo: Getty Images / Friedemann Vogel

La médaillée des Jeux paralympiques de Rio Aurélie Rivard a battu son record du monde au 200 m libre S10 à deux occasions à la Coupe du monde de paranatation, à Berlin, jeudi.

En finale, l’athlète de Saint-Jean-sur-Richelieu a stoppé le chrono à 2 min 8 s 64/100, soit 2,34 s de moins que son record établi lors de la même compétition l’an dernier.

En matinée, elle avait déjà battu sa marque mondiale, mais par seulement 41 centièmes.

« Mon objectif était de battre le record du monde une fois plutôt que deux, et pas par une aussi grande marge. Ç’a donc été une grande surprise. J’imagine que j’étais prête pour ça. Je suis partie plus vite que d’habitude et l’adrénaline d’être en avant m’a aidée à rester en avant. »

Rivard sera de retour sur les blocs de départ vendredi afin de prendre part au 100 m libre.

Les paranageurs terminent une série de trois compétitions en trois semaines.

En Grande-Bretagne la semaine dernière, elle avait remporté une médaille d’or et deux médailles d’argent.

« C’est une de mes forces. Et même si je suis fatiguée psychologiquement, on dirait que ça va de mieux en mieux. Je suis vraiment contente de nager aussi vite après trois semaines de compétition. »

L’autre Québécoise présente dans la capitale allemande, Tess Routliffe (S7), a fini au 4e rang du 100 m brasse grâce à un nouveau record canadien.

Natation

Sports