•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laurent Duvernay-Tardif officiellement médecin

Laurent Duvernay-Tardif

Photo : Laurent Duvernay-Tardif / Twitter

La Presse canadienne

Laurent Duvernay-Tardif peut enfin mettre de côté ses bouquins qui traitent de médecine et se plonger à temps plein dans le cahier de jeux des Chiefs de Kansas City.

Le joueur de ligne à l'attaque a obtenu son doctorat en médecine après avoir terminé ses études à l'Université McGill.

« Je suis vraiment excité et fébrile. C'est vraiment un bel accomplissement », a dit Duvernay-Tardif, visiblement ému et plus exubérant qu'à l'habitude.

La remise du doctorat a eu lieu durant une cérémonie tenue mardi, à laquelle il a assisté en compagnie de ses proches, avant de reprendre la direction de Kansas City où il reprendra l'entraînement avec les Chiefs dès mercredi matin.

Après plus de sept années d'études, Duvernay-Tardif est devenu le seul joueur actif de la NFL à détenir un doctorat en médecine. Il aimerait bien que la ligue lui permette d'ajouter les initiales M.D. à la suite de son nom sur son chandail.

« Outre les deux lettres, c'est un message hyper porteur d'avoir gradué en médecine et d'être le premier joueur actif à embarquer sur le terrain avec son M.D. Et j'espère pouvoir inspirer les jeunes en faisant ça. »

« Voilà, c'est fait. Aujourd'hui, je deviens médecin. Ça marque aussi le début d'une nouvelle grande aventure pour les finissants de la faculté de médecine de l'Université McGill », a-t-il écrit.

Duvernay-Tardif désire amorcer sa carrière médicale une fois qu'il aura pris sa retraite du football professionnel.

Mais, d'ici là, il doit choisir où, quand et dans quel domaine il effectuera sa résidence. Il pourrait aussi amorcer une maîtrise ou effectuer du travail clinique.

En février 2017, il a signé un pacte de 5 ans d'une valeur globale de 41,25 millions de dollars avec les Chiefs. Ce contrat lui a valu un moment qui illustre bien sa vie des dernières années.

Immédiatement après avoir appris la nouvelle par la bouche de son agent et ami Sasha Ghavami, il a appelé ses parents, qui se sont immédiatement assurés qu'il reste les pieds bien ancrés au sol.

« Mes parents me disent : "C'est génial. L'argent, c'est pour réaliser tes projets. C'est secondaire et assure-toi d'aller à l'école demain en médecine, sinon tu n'y retourneras plus jamais." »

Le gros bonhomme éclate de rire en racontant l'anecdote qui démontre comment son entourage l'a soutenu au cours des dernières années.

« Je me rappelle d'avoir dormi dans le vestiaire à McGill entre mes entraînements de football et mes rotations cliniques. Et maintenant, je gradue dans la tente avec la classe de 2018. C'est vraiment un privilège. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Football

Sports