•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hamilton s’assure une place en demi-finale de la Coupe Memorial en battant le Titan

Des joueurs célèbrent.
Les Bulldogs de Hamilton célèbrent après avoir marqué un but contre le Titan d'Acadie-Bathurst. Photo: La Presse canadienne / Jonathan Hayward

En remportant son duel contre le Titan d'Acadie-Bathurst, mercredi par la marque de 3-2, les Bulldogs de Hamilton ne peuvent plus être écartés de la demi-finale de la Coupe Memorial.

Un texte de Carl Sincennes

L'équipe ontarienne a profité d’un avantage numérique pour marquer le tout premier but de la rencontre en fin de première période. C’est aussi le premier but du tournoi pour Benjamin Gleason.

Ils en ont remis moins de trois minutes plus tard avec un but de Nicholas Caamano, cette fois, à armes égales pour terminer le premier engagement avec une avance de deux buts.

En début de deuxième période, les Bulldogs pensaient bien avoir marqué un troisième but, mais le gardien du Titan, Evan Fitzpatrick, a reçu l’aide de ses poteaux.

Après avoir écoulé un désavantage numérique, le Titan s’inscrit enfin au pointage avec le troisième but du tournoi du capitaine, Jeffrey Truchon-Viel, pour rétrécir l’écart à 2
à 1 en fin de deuxième période.

En tout début de troisième période, l’attaquant des Bulldogs, Robert Thomas, a creusé l’écart avec un but en avantage numérique.

Peu de temps après, le Titan est revenu de l'arrière avec un but à forces égales de Samuel Asselin grâce à une belle passe de son capitaine, mais ce ne fut pas assez pour l’emporter contre les Bulldogs qui se sont sauvés avec la victoire.

Les Bulldogs satisfaits

L'entraîneur-chef des Bulldogs de Hamilton, John Gruden, se dit très fier de son équipe.

Nous avons remporté une victoire pleine d'émotion. Nous avons trouvé le moyen d'offrir une performance exceptionnelle.

John Gruden, entraîneur-chef des Bulldogs de Hamilton

Il ajoute que les deux équipes sont capables de faire preuve de résilience.

Le joueur franco-ontarien des Bulldogs, Will Bitten, est heureux de voir la progression de son équipe dans le tournoi.

Il affirme que le tournant de ce match est la première période, où l'équipe a pris l'avance par la marque de 2 à 0.

De son côté, l'entraîneur-chef du Titan d'Acadie-Bathurst, Mario Pouliot, est heureux de la façon dont son équipe a compétitionné, malgré la défaite.

Notre exécution n'était pas à la hauteur de nos attentes. On a manqué beaucoup de jeux.

Mario Pouliot, entraîneur-chef du Titan d'Acadie-Bathurst

Il concède également que son équipe a perdu la « bataille des unités spéciales » en concédant deux buts en désavantage numérique.

Il justifie d'ailleurs sa décision de ne pas retirer son gardien plus tôt en fin de match, à la faveur d'un sixième patineur, en affirmant que c'est une question de mathématiques et qu'il ne voulait pas perdre par une marge de deux buts.

Le capitaine du Titan, Jeffrey Truchon-Viel, a avoué que c'était le pire match de son équipe depuis le début du tournoi.

On ne patinait pas et on n'était pas bon sur l'échec avant.

Jeffrey Truchon-Viel. capitaine du Titan d'Acadie-Bathurst

Il trouve également dommage que l'équipe ne contrôle plus sa destinée dans le tournoi.

Le résultat du match de mercredi entre les deux équipes saskatchewanaises, les Pats de Regina et les Broncos de Swift Current, déterminera le classement final de la ronde éliminatoire. L’équipe qui terminera au premier rang se qualifie d’office pour la finale du tournoi, tandis que celles qui finissent au deuxième et au troisième rang joueront en demi-finale.

Avec les informations de Marc-Éric Bouchard

Hockey

Sports