•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Simon Yates conserve le maillot rose après le contre-la-montre

Simon Yates lors du contre-la-montre de la 16e étape du Tour d'Italie.
Simon Yates lors du contre-la-montre de la 16e étape du Tour d'Italie Photo: Getty Images / LUK BENIES

Les efforts en solitaire ne sont guère la force de Simon Yates, mais le Britannique a limité les dégâts et conservé son maillot rose à l'issue de la 16e étape du Tour d'Italie remportée par l'Australien Rohan Dennis, mardi.

Yates (Mitchelton) a parcouru les 34,2 km du contre-la-montre, disputé à Rovereto, en 41 min 37 s, un résultat bon pour le 22e rang. Il conserve donc une priorité de 56 secondes sur le Néerlandais Tom Dumoulin, vainqueur du Giro l'an dernier, avec encore cinq étapes à disputer avant l'arrivée à Rome dimanche.

« Je suis très heureux. Même s'il faut faire attention dans les étapes difficiles qui restent à venir », a dit Yates.

Dennis (BMC), lui, a rallié l'arrivée en 40 minutes. Il a précédé deux spécialistes du chrono, l'Allemand Tony Martin, quatre fois champion du monde (2011, 2012, 2013 et 2016), et Dumoulin, maillot arc-en-ciel en 2017, par respectivement 14 et 22 secondes.

« J'ai donné le maximum, mais je suis un peu déçu, a admis Dumoulin. Mais je ne baisse pas les armes. J'essayerai de gagner jusqu'à Rome. »

Crédité d'une moyenne supérieure à 51 km/h, Dennis, 27 ans, a enlevé pour la première fois de sa carrière une étape du Giro. Deuxième du contre-la-montre inaugural à Jérusalem, il avait porté pendant quatre jours le maillot rose.

« J'étais venu sur le Giro pour gagner une étape. Maintenant, j'espère pouvoir terminer dans le top 10 du Giro », a déclaré l'Australien, 6e au classement général.

Le Britannique Chris Froome a pris la 5e place, à 35 s du gagnant, et a progressé de la 7e à la 4e position au classement général pour se rapprocher à 3:50 de Yates.

La surprise est venue de l'Italien Fabio Aru, qui avait perdu près de 20 minutes dimanche dans l'étape de Sappada. Le grimpeur, qui était proche de l'abandon, a réalisé le meilleur chrono de sa carrière et a bouclé le parcours à seulement 2 secondes de Froome, au 6e rang. Il a plus tard été pénalisé de 20 secondes par le jury des commissaires pour avoir bénéficié du sillage d'un véhicule. Il a ainsi reculé à la 8e place.

Le Canadien Michael Woods (EF Education First-Drapac p/b Cannondale) a cédé 3:30 à l'homme du jour et a dû se contenter du 73e échelon. Une performance qui ne lui a toutefois fait perdre qu'un rang. Il est désormais 18e, à 11:42 du maglia rosa.

Coéquipier de Yates, le Britanno-Colombien Svein Tuft a conclu en 111e place, avec un recul de 4:24. Quant au Québécois Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy), il a terminé 132e, à 5:10. Au classement général, les deux coureurs figurent aux 114e et 159e rangs et accusent respectivement des retards de 2:55:12 et 3:48:25.

Mercredi, la 17e étape présente un profil ouvert, entre sprinteurs et baroudeurs, sur 155 kilomètres entre Riva del Garda et Iseo, à l'est de Milan.

Avec les informations de AFP

Cyclisme

Sports