•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Golden Knights éliminent les Jets et passent en finale de la Coupe Stanley

Les Golden Knights de Vegas se qualifient pour la finale de la Coupe Stanley à leur première saison dans la LNH.

Photo : La Presse canadienne / Trevor Hagan

Radio-Canada

Le conte de fées des Golden Knights se poursuivra en finale de la Coupe Stanley. Ils ont éliminé les Jets en cinq matchs grâce à une victoire de 2-1, dimanche, à Winnipeg.

Les Golden Knights sont devenus la première équipe d'expansion à atteindre la grande finale depuis les Blues de Saint Louis en 1968.

Ryan Reaves, originaire de Winnipeg, a inscrit le but gagnant. Le gardien québécois Marc-André Fleury a repoussé 31 tirs dans la victoire.

« Tout le monde contribue à différents moments, a noté Fleury, qui a repoussé 151 des 161 tirs dirigés vers lui dans la série. C'est la raison principale pour expliquer notre constance. »

Les propos d'après-match de Marc-André Fleury

Alex Tuch a aussi touché la cible pour les Golden Knights, qui avaient perdu le premier match de la finale de l'Ouest à Winnipeg.

Reaves, acquis dans un échange impliquant les Penguins de Pittsburgh avant la date limite des transactions en février, a dénoué l'impasse alors que la marque était égale 1-1, à 6:39 du deuxième engagement.

Il a déjoué Hellebuyck en déviant le tir de la pointe de Luca Sbisa, inscrivant son premier but des séries.

Les locaux ont bénéficié de l'avantage d'un homme tôt en troisième période, mais n'ont pas été en mesure de percer la garde des Golden Knights.

Les hommes de Gerard Gallant ont étouffé l'offensive des Jets pour les 10 minutes suivant l'avantage numérique, alors que Hellebucyk s'est dressé à quelques reprises à l'autre bout de la patinoire, notamment devant William Karlsson et Eric Haula pour préserver l'écart d'un but.

Les Jets ont appliqué de la pression avec quatre minutes à faire à la rencontre, mais Fleury a frustré le capitaine de la formation de Winnipeg, Blake Wheeler, dans l'enclave.

Les efforts des Jets n'ont cependant pas été suffisants et les Knights ont remporté une troisième série loin de leur domicile.

La troupe de Paul Maurice avait pourtant pris l’avance en signant un gain de 4-2 lors du premier match de la série de troisième tour, mais la formation de Las Vegas a rapidement répliqué en remportant le match suivant au Bell MTS Place de Winnipeg, avant d'empocher deux victoires devant leurs partisans.

« C'est très difficile de trouver des éléments positifs présentement », a mentionné Maurice.

Les joueurs des Jets de Winnipeg Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les joueurs des Jets de Winnipeg

Photo : USA Today Sports

Le parcours improbable des Golden Knights

L'équipe d'expansion, qui a surpris la planète hockey en récoltant 109 points en saison régulière à leur année d'inauguration, a balayé les Kings de Los Angeles au premier tour, avant de faire tomber les Sharks de San Jose en six matchs, afin de se tailler une place en finale de l'Association de l'Ouest.

« La série a été difficile, a insisté l'attaquant des Golden Knights Jonathan Marchessault. Les Kings et les Sharks ont de bonnes équipes, mais les Jets... de leurs attaquants à leur gardien, c'est une équipe exceptionnelle. Sur papier, c'est une des meilleures équipes du circuit. »

Les Jets ont quant à eux fait fi du Wild du Minnesota, en cinq affrontements, et des dangereux Predators de Nashville, aspirants aux grands honneurs, en sept rencontres.

Alors que la bruyante foule, vêtue de blanc, était de retour au Bell MTS Place, les Jets ont tenté de se forger une avance lors des premiers instants du match.

Tuch a cependant ouvert la marque, après 5:11 de jouées en première période.

 Alex Tuch, à gauche, et Deryk EngellandAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Alex Tuch, à gauche, et Deryk Engelland

Photo : USA Today Sports

Les Golden Knights ont donné du fil à retordre à Hellebuyck, qui tentait du mieux qu'il pouvait de sauver les meubles.

Après avoir tiré de l'arrière 7-1 au chapitre des tirs au but après sept minutes de jeu, les Jets ont finalement repris les choses en main et ont profité de neuf occasions par la suite pour s'inscrire au pointage.

Avec un peu plus de deux minutes à faire au premier tiers, Bryan Little a remporté la mise au jeu en zone adverse avant de remettre le disque à Morrissey, qui a décoché un boulet de canon pour déjouer Fleury par-dessus la mitaine.

Les équipes ont échangé les chances de marquer en période médiane avant que Reaves ne porte la marque à 2-1.

Les Jets, qui ont compilé le meilleur dossier à domicile durant la saison régulière (32-7-2), ont connu quelques ennuis à la maison au cours des séries, avec un rendement de 5-4.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports