•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Johnny Manziel confirmé à Hamilton, humble et motivé

Johnny Manziel

Johnny Manziel

Photo : Getty Images / Jared Wickerham

Radio-Canada

Le quart-arrière américain Johnny Manziel poursuivra sa carrière au nord de la frontière.

L’ancien titulaire des Browns de Cleveland a annoncé sur Twitter qu’il a signé son contrat avec les Tiger-Cats de Hamilton, dans la Ligue canadienne de football, pour continuer sa carrière « après une longue pause ».

« Je suis très reconnaissant envers tous ceux qui m’ont appuyé. Je crois que c’est la meilleure occasion pour moi, j’ai hâte de voir ce que l’avenir me réserve. »

Les Tiger-Cats de Hamilton l'ont présenté aux médias lors d'une conférence de presse, dimanche.

« Je suis très reconnaissant pour cette deuxième chance. Je vais devoir travailler fort pour avoir du temps de jeu, a dit Manziel.

« Connaissant ce que coach [June] Jones a fait au niveau universitaire, ça m’encourage. On m'a dit c’est que c’est une ligue très axée sur l’attaque, qui laisse place à la créativité, avec la taille du terrain. J’ai hâte de m’y mettre. »

Manziel a remporté le trophée Heisman à titre de meilleur joueur de football dans la NCAA, avec l’Université Texas A&M, en 2012. Mais après sa carrière flamboyante dans les rangs universitaires, la transition chez les professionnels a été laborieuse.

Un choix de premier tour, 22e au total, par les Browns, il a compilé un dossier de 2-6 en deux saisons et n’a pas lancé de ballon depuis mars 2016.

En avril 2016, Manziel a été accusé de voies de fait et de violence conjugale par son amie de cœur. La poursuite a été abandonnée quand il a accepté de suivre un programme de gestion de la colère.

Il a d’ailleurs reconnu avoir des problèmes de consommation, et il souffre du syndrome de bipolarité. « Je sens que j’ai changé, je crois que je vais beaucoup mieux. Je crois que du côté mental, j’ai trouvé ce qui m’aide. »

« J’ai appris beaucoup de mes erreurs, a dit Manziel. Je suis à un point dans ma vie où je ne prends rien pour acquis. Faire partie de cette organisation, qui a remporté 15 coupes Grey, c’est un honneur d’être ici. »

Jeremiah Masoli était titulaire pour les Cats la saison dernière. Vernon Adams fils, Dane Evans et Bryant Moniz sont également sous contrat, à l’aube du début du camp d’entraînement.

Quant à son temps de jeu, l’entraîneur-chef June Jones n’a pas fait de promesses à Manziel. Mais à l'entendre, son arrivée n’est que positive: « Jeremiah est notre partant. Ma philosophie pour les quarts-arrière, c’est qu’ils seront évalués à l’entraînement pour voir qui joue dans les matchs. Johnny sera compétitif en tant que joueur dans cette ligue. Je crois qu’il va rivaliser avec les autres quarts, et ça rendra tout le monde meilleur. »

« Je n’entends que du bon au sujet de Jeremiah, a renchéri Manziel. Quand les quarts s’entendent bien, quand c'est amusant de travailler entre nous, tout le monde va bien. »

Avec les informations de La Presse canadienne

Football

Sports