•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cure de jouvence autour de Ronaldo pour le Mondial

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo Photo: Associated Press / Armando Franca

Le sélectionneur portugais, Fernando Santos, a dévoilé son groupe des 23 qui attaquera le Mondial en Russie le mois prochain, évidemment centré sur Cristiano Ronaldo, l'un des rares trentenaires de l'édition 2018.

Les héros de l’Euro 2016 ont été remplacés par quelques jeunes loups pour insuffler un peu de fraîcheur aux jambes vieillissantes du quintuple Ballon d’or.

Ainsi, exit Eder et Nani, vétérans de la Selecçao das Quinas.

À 33 ans, Ronaldo sera toujours accompagné de Ricardo Quaresma, d’un an son aîné, mais ils seront les seuls trentenaires de l'attaque portugaise, car Santos a décidé de faire confiance à la jeune garde formée par André Silva (22 ans), Gonçalo Guedes (21 ans) et Gelson Martins (23 ans).

À ces attaquants purs s'ajoutent les milieux offensifs Bernardo Silva (23 ans) et Bruno Fernandes (23 ans), prêts à suppléer l'infatigable meneur de jeu Joao Moutinho.

Si elles marquent une volonté d'apporter du sang neuf à l'équipe championne d'Europe en titre, les absences d'Eder et de Nani surprennent un brin, en dépit de leurs saisons de misère.

Eder, auteur du but en prolongation qui a offert au Portugal le titre à l’Euro 2016 contre la France, n'a que 4 réussites en 28 matchs cette saison avec le Lokomotiv de Moscou.

Nani, troisième joueur le plus titularisé de l'histoire du pays après Cristiano Ronaldo et Luis Figo, avec 112 rencontres, n'a disputé que 24 matchs cette saison avec la Lazio de Rome. Il a 31 ans.

Autre vainqueur de l'Euro 2016, le milieu André Gomes est également absent, alors qu'il figurait dans la présélection de 35 joueurs.

« Humainement, c'est très difficile d'écarter des joueurs qui étaient avec nous en 2016 », a reconnu Santos en conférence de presse.

« Ils ont tous contribué à écrire une page brillante de l'histoire du soccer portugais. Mais j'ai dû faire les choix qui, d'après moi, forment un meilleur casse-tête », a ajouté le sélectionneur de 63 ans.

Le milieu récupérateur Danilo Pereira, écarté en raison d'une blessure, sera une autre grosse absence. La sentinelle William Carvalho n'aura donc pas de réelle doublure dans un milieu de terrain où l'on trouve aussi Joao Mario, Adrien Silva et Manuel Fernandes.

Pour rajeunir sa défense, Fernando Santos a offert sa toute première convocation à la révélation du Benfica, Ruben Dias, 21 ans, laissant de côté le marseillais Rolando. Mais, avec les trentenaires Pepe, José Fonte et Bruno Alves, la charnière centrale restera une affaire d'expérience.

Sur les côtés, Santos a misé sur des jeunes, mais qui s’imposent déjà comme des valeurs sûres. Il s'agit de Cédric Soares, Raphaël Guerreiro, Ricardo Pereira et Mario Rui.

Au sein du groupe B, le Portugal affrontera l'Espagne, le Maroc et l'Iran. D'ici là, la sélection disputera des matchs préparatoires contre la Tunisie, la Belgique et l'Algérie.

Le Mondial a lieu en Russie du 14 juin au 15 juillet.

Avec les informations de Agence France-Presse

Soccer

Sports