•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le roi Adonis promet de mettre Badou Jack K.-O.

Adonis Stevenson
Adonis Stevenson Photo: La Presse canadienne / Marta Iwanek

Le champion Adonis Stevenson portait une couronne jeudi, à Toronto, quand il a saisi le micro dans le but de promettre un K.-O à son adversaire Badou Jack. Le Suédois tentera de lui ravir le titre des mi-lourds du World Boxing Council (WBC) samedi.

De son côté, Jack a menacé son adversaire plus poliment. Il a mentionné que la soirée de samedi allait marquer la fin du règne de près de cinq ans du Québécois.

Il s'agira du combat le plus important tenu à Toronto en 30 ans. Stevenson effectuera une neuvième défense de son titre au Centre Air Canada.

Lors de la conférence de presse, il y avait huit personnes sur le podium et elles avaient toutes quelque chose à dire, dont le copromoteur de l'événement, Floyd Mayweather, qui encourage Jack.

Évidemment, les deux pugilistes ont prédit une victoire.

« C'est un combat de 12 rondes et je n'ai besoin que d'un seul coup de poing », a affirmé Stevenson, de Blainville.

Jack, un ancien champion des super-moyens et des mi-lourds, a souligné que c'était lui qui avait demandé à ce que ce combat ait lieu.

« Il ne possède rien qui m'effraie, a dit l'athlète originaire de Gambie. Je n'ai peur d'aucun homme. Il est un des plus durs de la boxe, mais je suis plus dur que lui et je vais le prouver samedi. Je serai le nouveau champion. »

L'aspirant numéro un du WBC a gagné le titre des mi-lourds de la World Boxing Association (WBA) lorsqu'il a passé le K.-O. à Nathan Cleverly au cinquième round d'un combat qui avait lieu en sous-carte du fameux duel entre Mayweather et Conor McGregor.

Jack a rapidement abandonné son titre, voyant que Stevenson allait lui offrir un plus gros combat et une meilleure paie.

À 40 ans, Stevenson a six ans de plus que Jack. Les observateurs ont notamment contesté la qualité de ses derniers opposants.

« Regardez les gars qu'il a affrontés. Regardez les miens », a insisté Jack.

L'aspirant ajoute que Stevenson allait être le sixième adversaire de suite qu'il affrontait avec l'étiquette de champion ou d'ancien champion. Jack en a battu quatre et il a fait un combat nul.

Ring Magazine place le champion de la World Boxing Organization (WBO) Sergey Kovalev au 1er rang du classement des mi-lourds. Stevenson est 2e, alors que Jack occupe le 8e échelon.

Mayweather a déclaré que Jack avait retenu son attention parce qu'il donnait tout ce qu'il avait au gymnase.

« J'adore ce garçon. Je suis fier de Badou. Il a de la classe », a ajouté Mayweather.

Le duel entre Stevenson et Jack a pris forme après que le Colombien Eleider Alvarez, l'aspirant obligatoire du WBC, eut décidé de se mesurer à Kovalev à Atlantic City le 4 août.

En théorie, le gagnant du combat entre Stevenson et Jack devrait croiser le fer avec l'Ukrainien Oleksandr Gvozdyk. Gvozdyk (15-0, 12 K.-O.) a remporté une décision contre le Français Mehdi Amar pour s'emparer du titre intérimaire du WBC.

Le Centre Air Canada sera aménagé pour accueillir une foule de 6000 spectateurs.

Avec les informations de La Presse canadienne

Hockey

Sports