•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Simon Yates conforte son emprise sur le maillot rose au Giro, Michael Woods dégringole

Simon Yates

Simon Yates

Photo : Getty Images / Luk Benies

Radio-Canada

Le détenteur du maillot rose Simon Yates (Mitchelton) a enlevé les honneurs de la 11e étape du Tour d'Italie, en solo, mercredi.

Le Britannique a précédé de deux secondes le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb), son dauphin au classement général. Il a du coup porté son avance à 47 secondes, soit 6 de plus que la veille à la suite des bonifications.

En revanche, le Canadien Michael Woods (EF Education First-Drapac p/b Cannondale), qui avait ciblé cette étape de 156 km entre et Assisi et Osimo, a chuté à cinq kilomètres de l'arrivée et il a perdu 1 min 5 s sur les favoris. Il a bouclé la course au 40e échelon, ce qui lui a valu de glisser de la 9e à la 16e place au cumulatif.

« Mercredi est une étape qui m’intéresse beaucoup, car elle est vraiment similaire à la quatrième étape où je me suis classé 2e », avait-il affirmé lors d'une entrevue accordée lundi à Radio-Canada Sports.

Yates a attaqué avant le dernier kilomètre, dans une montée, pour s'adjuger son second succès depuis l'amorce du Giro. Il avait également triomphé dimanche au Gran Sasso d'Italia.

Chris Froome (Sky), quadruple vainqueur du Tour de France, a de nouveau perdu du terrain dans le final très raide. Le Britannique a rallié la ligne d'arrivée au 23e rang avec une quarantaine de secondes de retard sur le vainqueur.

Derrière Yates et Dumoulin, qui s'annonce être le grand rival du meneur au classement général, l'Italien Davide Formolo (Bora - Hansgrohe) a pris la 3e place, à cinq secondes du champion.

Les trois échappés Alessandro De Marchi (BMC), Luis Leon Sanchez (Astana) et Fausto Masnada (Androni Giocattoli - Sidermec) ont été rejoints à cinq kilomètres de l'objectif, avant le premier de deux murs à franchir pour rejoindre l'arrivée.

Le Québécois Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy) a pour sa part accusé un retard de 9:10 et a terminé en 87e position. Il pointe au 117e rang au cumulatif avec un retard de 1 h 47 min 55 s.

Le Britanno-Colombien Svein Tuft (Mitchelton - Scott) a conclu l'étape au 165e échelon, à 14:35 du Britannique. Le coureur de 41 ans, le plus âgé du Giro, se retrouve en 168e et avant-dernière place au classement général, à 2:28:50.

La 12e étape, disputée jeudi et d'une distance de 214 kilomètres entre Osimo et Imola, s'arrêtera sur l'autodrome qui a longtemps accueilli le Grand Prix de Saint-Marin, une épreuve du championnat du monde de F1 qui a eu lieu de 1981 à 2006.

Avec les informations de Agence France-Presse

Cyclisme

Sports