•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michael Woods à la recherche d'une première victoire au Giro

Tim Wellens tout juste devant Michael Woods (rose)
Tim Wellens tout juste devant Michael Woods (rose) Photo: Getty Images / Luk Benies
Radio-Canada

Lundi était jour de congé après neuf étapes au Giro, où le Canadien Michael Woods se trouve au 10e rang, toujours à la recherche de sa première victoire d'étape sur un grand tour.

Cet ancien coureur de demi-fond multiplie les deuxièmes positions depuis qu’il est passé chez les professionnels. Il a donc attaqué son premier grand tour de la saison avec comme objectif avoué d’inscrire sa première victoire sur le circuit mondial.

Il est venu bien près d’atteindre son but mardi lors de la quatrième étape. Il a été coiffé au fil d’arrivée par le Belge Tim Wellens. Mais cette autre deuxième place, une septième depuis 2015, ne fait que confirmer que la victoire n’est pas loin.

« Le but pour moi était de gagner une étape. J’étais content de la deuxième place lors de la quatrième étape, mais je veux vraiment gagner. Tout le monde veut gagner et je considère que c’est peut-être une occasion perdue », a-t-il raconté à Radio-Canada Sports lundi.

« Il reste deux semaines et il devrait y avoir d‘autres occasions de gagner une étape et d’améliorer mon classement. »

Comme il est 10e au classement général, les équipes des meneurs l’ont à l’œil et ne le laisseront pas filer, car Woods a montré l’an dernier qu’il avait l’étoffe pour menacer lors des courses à étapes avec une 7e position au classement du Tour d’Espagne.

Woods en est conscient et ne déroge pas de son objectif.

« Je veux prendre de plus gros risques pour gagner une étape. Si je prends un gros risque et je perds cinq minutes parce que j’ai attaqué au début d’une montagne, ça ne me dérange pas. »

Les prochaines véritables étapes de montagne, dont celle de samedi qui se terminera au sommet du terrible Monte Zoncolan, n’auront lieu que le week-end prochain. D’ici là, Woods a un œil sur celle de mercredi. Elle finit avec une belle ascension qui pourrait bien le servir.

« Mercredi est une étape qui m’intéresse beaucoup, car elle est vraiment similaire à la quatrième étape où je me suis classé 2e. »

Entre-temps, les cyclistes vont s’attaquer à la plus longue étape du tour, 239 kilomètres entre Penne et Gualdo Tadino.

Le meneur au classement général est toujours le jeune Britannique Steven Yates. Il a 32 secondes d’avance sur le Colombien Esteban Chaves et 38 sur le Néerlandais Tom Dumoulin.

Cyclisme

Sports