•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les paris sportifs ne seront plus interdits aux États-Unis

Paris sportifs

Paris sportifs

Photo : The Associated Press / John Locher

La Presse canadienne

La Cour suprême des États-Unis a aboli lundi une loi fédérale qui interdisait de parier sur les matchs de football, de basketball, de baseball et d'autres sports dans la plupart des États, ce qui ouvre la porte à la légalisation des paris sportifs au pays.

Adoptée en 1992, la Loi sur la protection des sports amateurs et professionnels a été abolie par un vote de 6 contre 3. Elle interdisait aux États de légaliser les paris sportifs, sauf au Nevada, le seul État où on pouvait parier sur l'issue d'un seul match.

Le New Jersey luttait depuis des années pour légaliser les paris sportifs dans ses casinos et pistes de course. Plus d'une dizaine d'États s'étaient ralliés au New Jersey en faisant valoir que le Congrès avait outrepassé son autorité en adoptant cette loi.

Une firme de recherche estimait, avant le jugement de lundi, que 32 États pourraient offrir des paris sportifs d'ici cinq ans, si jamais la loi devait être abolie.

L'American Gaming Association calcule que les Américains misent illégalement chaque année environ 150 milliards de dollars sur des compétitions sportives.

En revanche, les quatre grandes ligues professionnelles, la NCAA et le gouvernement fédéral avaient demandé à la Cour suprême de préserver la loi.

La NBA, la NFL, la Ligue nationale de hockey et les ligues majeures de baseball disaient craindre pour l'intégrité de leur sport si jamais on donnait raison au New Jersey. Mais à l'extérieur de la Cour, le baseball, le basketball et le hockey s'étaient montrés moins intransigeants.

Les circuits nord-américains de basketball et de hockey ont commenté la décision de la Cour suprême.

Le commissaire de la NBA, Adam Silver, a déclaré que sa ligue était toujours en faveur d'une législation fédérale pour permettre une approche uniforme dans les États qui choisiront de légaliser les paris sportifs.

« Peu importe les lois qui seront votées, l'intégrité de notre sport demeure notre plus grande priorité. »

Du côté de la LNH, on dit que la décision de la Cour suprême ouvre la porte à un grand changement de paysage.

« Nous allons réviser nos pratiques et politiques et voir si des ajustements sont nécessaires. »

« Il est important de souligner que la décision de la Cour suprême n'a aucun impact immédiat sur les règlements de la Ligue à propos des paris sportifs, et particulièrement aux paris sur les matchs de la LNH. »

En 2006, la LNH avait suspendu Rich Tocchet, qui était alors adjoint à Wayne Gretzky avec les Coyotes de Phoenix, pour une période de trois mois à la suite de son implication dans une affaire de paris illégaux.

Une enquête avait ensuite montré qu'aucun pari sur les matchs la LNH n'avait été contracté par Tocchet ou par d'autres représentants de la Ligue.

Autres sports

Sports