•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Jets gagnent le premier match de la finale de l'Ouest

Golden Knights 2 - Jets 4 : les faits saillants

À leur première présence en finale d'association, dans l'une ou l'autre de leurs incarnations, les Jets n'ont pas mis de temps à s'inscrire au pointage en route vers une victoire de 4-2, samedi, à Winnipeg, dans le premier match de la série qui les oppose aux Golden Knights de Vegas.

Après seulement 65 secondes de jeu, le défenseur Dustin Byfuglien (5e) a donné le ton au match. Il a décoché un boulet de canon en direction de Marc-André Fleury après avoir accepté une passe en retrait de Mark Scheifele en entrée de territoire.

Moins de cinq minutes plus tard, en avantage numérique, Patrick Laine a doublé l'avance des siens grâce à un tir sur réception, que n'a pu stopper Fleury (22 arrêts).

Les Jets ont ajouté un troisième but 46 secondes plus tard, qui n'a été confirmé qu'après de longues minutes par la révision vidéo. Posté dans l'enclave, Joel Armia a fait dévier le disque, par erreur, avec ses patins, et il semblait initialement avoir aussi commis de l'obstruction envers Fleury.

Rien dans la séquence n'a finalement été déclaré illégal et c'était 3-0 pour les Jets après seulement 7 minutes 35 secondes, au grand bonheur des bruyants 15 321 spectateurs réunis à la Bell MTS Place.

Brayden McNabb a néanmoins permis quelques secondes plus tard aux Golden Knights de réduire l'écart.

Les deux formations se sont échangé un but en deuxième période. Mark Scheifele a compté son 12e des séries pour les Jets, alors que William Karlsson a inscrit son 5e pour compléter la marque.

Les Golden Knights ont contrôlé le jeu au troisième vingt sans toutefois pouvoir combler l'écart.

« Nous avons été à la traîne pendant toute la rencontre, a déclaré l'entraîneur-chef de Vegas, Gerard Gallant. Ils ont joué un bon match défensif, ils ont créé de l'attaque quand ils en avaient besoin et ils ont marqué en supériorité numérique. Ç'a été la différence ce soir. »

« C’était très important [de bien défendre en troisième]. Nous voulions que la rondelle se retrouve en fond de territoire. Nous ne perdions pas de temps en zone neutre. Nous avons fait en sorte que les rondelles soient loin de notre but, et ç’a été crucial », a analysé Mark Scheifele après la rencontre.

Dans la victoire, Connor Hellebuyck a arrêté 19 des 21 tirs des Golden Knights. De l'autre côté, Fleury, qui a amorcé le match avec quatre jeux blancs et un taux d'efficacité de ,951 dans le tournoi printanier, a accordé quatre buts dans la défaite.

« Si vous avez regardé les buts, vous savez que ce n'est pas sa faute, a ajouté Gallant. C'est le meilleur gardien depuis le début des séries et il le sera encore. »

Vegas avait profité d'un repos de cinq jours après avoir battu les Sharks de San José en six rencontres, tandis que les Jets n'avaient eu qu'une journée de congé après leur victoire au septième match de leur série contre les Predators de Nasvhille.

« Je pensais que nous avions un avantage potentiel à arriver directement d'une série intense et que nous commencerions à ce niveau. Le désavantage était que c'était sept matchs, avec un déplacement [de Nashville à Winnipeg], et que nous aurions pu manquer d'énergie pour jouer les 60 minutes », a expliqué l'entraîneur des Jets Paul Maurice.

« Nous savions qu'ils allaient sortir forts et nous n'avons pas été assez compétitifs ce soir », a conclu Gallant.

Le deuxième duel sera présenté lundi à Winnipeg.

Avec les informations de La Presse canadienne

Hockey

Sports