•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dwane Casey, l'entraîneur de l'année congédié par les Raptors

Le portrait d'un homme
Dwane Casey Photo: La Presse canadienne / Frank Gunn
Radio-Canada

Dwane Casey est passé par toute la gamme des émotions lors des 48 dernières heures. Deux jours après avoir été nommé entraîneur de l'année dans la NBA par ses pairs, l'homme de 61 ans a été limogé par les Raptors vendredi.

Cette décision du président Masai Ujiri est survenue après que les Torontois eurent fait les frais d'un balayage aux mains des Cavaliers de Cleveland au deuxième tour des séries. LeBron James et ses coéquipiers ont confirmé l'élimination des Raptors, lundi, avec une claque au visage de 128-93.

Les Cavaliers ont coupé court aux aspirations des représentants ontariens lors des trois dernières campagnes, dont une fois en finale de l'Est en 2016.

James a stoppé leur parcours au tour précédent en 2017 et en 2018, chaque fois en quatre matchs.

Casey a donc payé le prix pour une nouvelle exclusion des dinosaures des séries. En partie grâce à un changement de philosophie dans l'approche du jeu lors de la saison dernière, l'équipe avait conclu au sommet de l'Association de l'Est grâce à une fiche de 59-23. Seuls les Rockets de Houston (65-17) ont offert une meilleure performance.

Le pilote le plus prolifique dans l'histoire des Raptors a occupé ce poste de 2011 à 2018. Il a été l'architecte des trois seules saisons de 50 victoires ou plus dans la Ville Reine et a présenté un dossier cumulatif de 320-238.

Casey n'est pas le premier instructeur de la NBA à être remercié après avoir été récompensé par ses pairs. Les Nuggets de Denver avaient offert un traitement semblable à George Karl à l'issue de la campagne 2012-2013.

Karl avait effectivement affiché un rendement de 57-25 avant de se faire montrer la porte.

Basketball

Sports