•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À 30 ans, John Moonlight dit adieu au rugby

Le Canadien John Moonlight porte le ballon au cours d'un match de série mondiale de rugby à sept à Sydney, en Australie, en 2017.
Le Canadien John Moonlight aura joué 318 matchs de série mondiale de rugby à sept, un record national. Photo: Getty Images / Matt King
Radio-Canada

John Moonlight, pilier du rugby canadien depuis 2009, prend sa retraite.

Imposant capitaine de l’équipe nationale de rugby à sept, Moonlight a mené le Canada à deux championnats des Jeux panaméricains, en 2011 et 2015, et à la toute première victoire du pays en série mondiale, l’an dernier, à Singapour.

« Je crois qu’il n’existe pas vraiment de bon moment pour prendre sa retraite, car on peut toujours vouloir réaliser quelque chose d’autre encore, a reconnu Moonlight en entrevue à CBC Sports mardi. J’ai fait beaucoup de choses en rugby, mais je crois que c’est le temps pour moi de passer à une nouvelle étape de ma vie. »

Cette étape commence par un trajet en voiture de Victoria, en Colombie-Britannique, jusqu’à sa ville natale de Pickering, en Ontario. Il y deviendra pompier, un projet qu’il caresse depuis trois ans.

« Je m’en vais servir la collectivité qui m’appuie depuis si longtemps, a souligné Moonlight. Depuis des années, je divertis les gens. Je leur propose un spectacle et je leur fais connaître mon sport. Enfin, j’ai l’occasion de redonner quelque chose de vraiment important à ma collectivité. »

Du côté sportif, cela dit, le C. V. de Moonlight demeure impressionnant. À 30 ans, ses 116 essais lui valent le 2e rang à ce chapitre dans l’histoire canadienne. Pas un compatriote n’a joué plus que ses 318 rencontres en 65 tournois de Série mondiale.

Joueur complet, il a aussi réussi 311 plaquages au cours de sa carrière.

« Pour moi, c’est un des plus grands », a affirmé son entraîneur en équipe nationale, Damian McGrath.

Moonlight a également joué pour l’équipe nationale de rugby à XV. En 24 matchs, il a réussi 3 essais. Il s’est aussi faufilé au sein de l’effectif pour la Coupe du monde de 2015.

« Le service des incendies de Pickering n’aurait pas pu recruter un meilleur gars que lui, a avancé son ancien coéquipier Nathan Hirayama. Ils sont vraiment, vraiment chanceux de l’avoir, comme nous avons été vraiment, vraiment chanceux de l’avoir pendant si longtemps. »

Actuellement 11e du classement mondial, l’équipe nationale tentera au cours des prochains jours de défendre son titre de la Série mondiale de Singapour. Le Canada affrontera l’Argentine, l’Afrique du Sud et Samoa au tour préliminaire dès le 27 avril. Radio-Canada Sports diffusera l’événement en direct sur son site web.

« Le dévouement et la passion de John pour le rugby ont été incomparables au cours de la dernière décennie, a déclaré le chef de la direction de Rugby Canada, Allen Vansen. Le nom de Moonlight est connu et respecté dans le monde. Le milieu canadien du rugby lui sera éternellement reconnaissant. »

(D'après un texte de CBC Sports)

Rugby

Sports