•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gagner le trophée des Présidents n'est pas gage de succès dans les séries

P.K. Subban
P.K. Subban Photo: The Associated Press / David Zalubowski

Vainqueurs du trophée des Présidents pour avoir fini la saison au sommet de la LNH, les Predators de Nashville sont parmi les favoris pour remporter la Coupe Stanley. L'histoire a cependant peu d'exemples d'équipes championnes qui ont décroché les deux prix.

Un texte de Nicolas Boni-Rowe

La troupe de Peter Laviolette a inscrit 117 points pendant la campagne pour terminer au 1er rang du classement général. Après les 2 gains enregistrés au premier tour contre l'Avalanche du Colorado, il ne lui reste plus que 14 victoires à décrocher pour mettre la main, pour la première fois, sur le trophée le plus prestigieux du hockey.

Si l'on se fie au passé, toutefois, la tâche pourrait être plus ardue que prévu. Un scénario semblable ne s'est produit qu'à 2 reprises au cours des 10 dernières années.

Depuis les séries de 2008, seuls les Red Wings de Détroit, cette année-là, et les Blackhawks de Chicago, en 2013, ont réussi cet exploit.

Durant cette période de temps, les finalistes de 2011, les Canucks de Vancouver, sont la seule autre organisation à avoir atteint la série ultime avec en leur possession le trophée des Présidents.

À lire aussi : - Tableau des séries

Le trophée instauré pendant la saison 1985-1986 par le Bureau des gouverneurs n'a d'ailleurs jamais vraiment porté chance à son lauréat depuis sa création. Parmi les 30 vainqueurs à ce jour, seules 8 formations ont pu s'abreuver à même la coupe de Lord Stanley.

En fait, récolter les deux trophées lors d'années consécutives n'a été réalisé qu'une seule fois. L'Avalanche du Colorado et les Red Wings avaient enlevé les grands honneurs en 2001 et en 2002.

Depuis leur arrivée dans la LNH en 1998, c'est la première fois que les Predators ont surpassé toutes les équipes du circuit en saison. Ils ne se sont donc jamais retrouvés dans cette position.

Comme quoi la formation du Tennessee, malgré son bon départ à ce bal du printemps, ne doit pas crier victoire trop rapidement.

Filip ForsbergFilip Forsberg Photo : Getty Images / Frederick Breedon

Hockey

Sports