•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La NFL croit à des cas de fraude dans les requêtes sur les commotions cérébrales

Le commissaire de la NFL Roger Goodell
Le commissaire de la NFL Roger Goodell Photo: Getty Images / Cliff Hawkins

La NFL a demandé à un juge fédéral de nommer un enquêteur spécial afin de confirmer ses soupçons sur une fraude étendue dans les requêtes pour compensations de commotions cérébrales.

La motion présentée allègue la création d’un système frauduleux entre les médecins, les avocats et les joueurs pour toucher illégalement l'argent du fond qui sert à venir en aide à d’anciens joueurs qui souffrent toujours de vieille blessure à la tête. Le fonds pourrait potentiellement atteindre 1 milliard de dollars américains.

La NFL a mis en place ce fonds à la suite d’une entente avec les anciens joueurs. Cet accord permettait à la ligue de mettre fin à des milliers de poursuites et à plus de 20 000 retraités de la NFL de toucher des compensations pour les 65 prochaines années. Jusqu’à maintenant, elle a dépensé plus de 227 millions en réclamations.

La ligue argue qu’un administrateur indépendant a recommandé que plus de 400 cas soient rejetés en raison de fraude. Ce nombre représente 23 % des réclamations totales envoyées et pourrait valoir des millions de dollars si l’on se base sur les montants déjà accordés.

Parmi les allégations, la NFL a répertorié un cas où un joueur aurait été avisé de se présenter à son évaluation neuropsychologique avec une gueule de bois et après avoir pris des Valiums, dans le but d’échouer à ses examens cognitifs.

La ligue espère qu’un enquêteur spécial offrira une marche à suivre appropriée contre les médecins et les avocats qui agissent ainsi. Les personnes qui seraient coupables de telles offenses pourraient ne plus être admissibles à participer aux tests dans le cadre de l’entente ou tout simplement faire face à des accusations criminelles.

Il n’est toujours pas clair si les joueurs avec un comportement frauduleux peuvent avoir la chance d’être réévalués et d’envoyer une autre réclamation.

L'avocat de la ligue, Brad Karp, a affirmé qu'elle veut s'assurer que « les joueurs et les familles reçoivent les compensations qu'ils méritent. Des cas de fraude menacent l'intégrité de l'entente et le paiement de demandes légitimes ».

Football

Sports