•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du bronze pour la boxeuse Marie-Jeanne Parent, des finales pour les volleyeurs

La Canadienne Marie-Jeanne-Parent (bleu) dans son combat demi-finales contre l'Anglaise Sandy Ryan aux Jeux du Commonwealth..
Marie-Jeanne Parent (bleu) contre Sandy Ryan en demi-finales aux Jeux du Commonwealth. Photo: Getty Images / Mark Kolbe
Radio-Canada

Le Canada s'est signalé à la boxe, mercredi, aux Jeux du Commonwealth, grâce à la médaille de bronze récoltée par la Québécoise Marie-Jeanne Parent.

Parent a reçu sa récompense en s'inclinant en demi-finale des moins de 69 kg devant l'Anglaise Sandy Ryan.

Cette dernière a obtenu la faveur de 4 des 5 juges autour du ring. Parent a connu ses meilleurs moments au premier round, les quatre suivants ayant été gagnés par sa rivale.

À 22 ans, Parent pratique la boxe depuis neuf ans déjà. Après avoir mis la main sur deux titres consécutifs des Gants dorés en 2015 et 2016, elle est devenue championne canadienne de sa catégorie en 2017.

L'athlète de Québec prenait part à ses premiers grands jeux. Elle rêve aussi d'une participation aux Championnats du monde.

Cependant, la Montréalaise Caroline Veyre a vu son parcours prendre fin en quart de finale chez les moins de 60 kg contre la Nigérienne Yetunde Odunuga.

L'équipe canadienne est également assuré d'une autre médaille de bronze du côté masculin, chez les moins de 81 kg. Harley O'Reilly a atteint le carré d'as sans se battre.

Son adversaire camerounais Ulrich Rodrigue Yombo a déclaré forfait tout juste avant leur quart de finale.

En demi-finale, vendredi, le Gatinois de 29 ans affrontera Ato Plodzicki-Faoagali, originaire de Samoa. Advenant une autre victoire, O'Reilly se battrait pour une médaille d'or dimanche.

Le Canada passe en finale en volleyball de plage

Les équipes canadiennes féminine et masculine ont toutes deux accédé toutes deux, mercredi, à la finale du tournoi de volleyball de plage.

Les Ontariennes Melissa Humana-Paredes et Sarah Pavan ont battu le duo chypriote de Mariota Angelopoulou et Manolina Konstantinou 21-7 et 21-12.

Le duo féminin a fait honneur à son 1er rang mondial. En cinq matchs depuis le début du tournoi, les Canadiennes n’ont perdu aucune manche. En fait, la manche la plus serrée qu’elles ont disputée est justement cette deuxième manche de 21-12 contre les Chypriotes.

Chez les hommes, Sam Pedlow et Sam Schachter ont défait les frères Ben et Sam O’Dea de la Nouvelle-Zélande 21-19 et 21-15. Les Ontariens, qui occupent le 14e rang mondial, affronteront jeudi les Australiens Christopher McHugh et Damian Schuman, classés 20es au tableau mondial.

C’est la première fois que le volleyball de plage est présenté aux Jeux du Commonwealth.

Les championnes en titre au pied du podium

Les gymnastes rythmiques canadiennes ont vécu un début difficile à leur compétition aux Jeux du Commonwealth. Les championnes en titre de l’épreuve par équipe ont été écartées du podium et ont dû se contenter du 4e rang.

L’équipe, composée des Ontariennes Sophie Crane, Katherine Uchida et Carmen Whelan, a totalisé 118,850 points. Chypre a gagné la médaille d’or avec 130,625 points devant la Malaisie (129,950 pts) et l’Australie (120,800 pts).

La Canadienne Sophie Crane à l'épreuve du cerceauLa Canadienne Sophie Crane Photo : Getty Images / Michael Dodge

Crane, qui, à 15 ans, prend part à ses premiers grands jeux, et Uchida ont toutefois réussi à se qualifier pour le concours multiple individuel grâce à leurs 9e et 12e places. Les deux gymnastes ont aussi obtenu leurs billets pour les finales des massues et du cerceau. Whelan, championne canadienne en titre du concours multiple, ne s’est qualifiée que pour la finale au ruban.

« En arrivant ici, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, c’est ma première grosse compétition senior. Dans l'ensemble, je suis quand même contente de ma performance. J’ai fait des erreurs ici et là avec le ballon et le ruban, mais je suis très contente », a déclaré Crane.

« C’est sûr que c’est décevant. Les filles avaient l’air vraiment bonnes à l’entraînement. Elles ont fait des erreurs qu’elles ne commettent jamais d’habitude. Nous avions besoin d’une ou deux autres bons programmes et l'on aurait gagné une médaille », a déclaré l’entraîneuse Iana Nadtotchii.

La finale du concours multiple sera disputée jeudi et les finales par engin vendredi.

Boxe

Sports