•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Nous devons chasser cette saison de notre esprit » - Galchenyuk

Alex Galchenyuk

Alex Galchenyuk

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Radio-Canada

L'heure est déjà au bilan dans l'entourage du Canadien. Alex Galchenyuk a été le premier membre de l'organisation à se présenter devant les médias, lundi, pour faire le point sur une saison où le Tricolore « n'a pas fait le travail ».

L'attaquant désire tourner la page sur la campagne désastreuse qui s'est arrêtée plus tôt que prévu, selon les attentes de l'équipe, pour une troisième année de suite. Montréal a été le théâtre de trois duels éliminatoires depuis 2016, tous la même année (2017).

Nous devons chasser cette saison de notre esprit!

Alex Galchenyuk, attaquant du Canadien de Montréal

Le 40e revers en temps réglementaire subi samedi à Toronto a égalé un record peu enviable dans l'histoire de la franchise.

Max Pacioretty est convaincu qu'un retour parmi les équipes de tête ne pourra pas être rendu possible en prônant le statu quo. « Après une saison aussi difficile, tout le monde s'attend à des changements », a indiqué le capitaine, sans vouloir commenter le travail de son directeur général.

« C’est comme dans la vie en général, si tu as une mauvaise journée, il y aura toujours le lendemain pour faire la différence. Je le vois comme ça, a dit Galchenyuk. On a connu une mauvaise saison, mais on peut se reprendre l’année prochaine. On recommence à zéro. »

Carey Price a pour sa part reconnu qu'il était soulagé de pouvoir passer à autre chose.

Je suis content que ce soit terminé. Il n’y avait pas beaucoup de plaisir à la fin du calendrier. C’est le temps de mettre tout ça derrière nous et de tourner la page.

Carey Price, gardien de but du Canadien de Montréal
Carey PriceAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Carey Price

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Galchenyuk, l'ailier

Le no 27 a récemment rencontré Claude Julien et Marc Bergevin pour discuter de ses performances des derniers mois. Il a confié qu'un possible retour à la position de centre n'a pas été abordé durant la conversation avec ses supérieurs.

Sur le plan individuel, celui qui trône au sommet des pointeurs des joueurs repêchés en 2012, à égalité avec Filip Forsberg, a admis qu'il n'était « pas pleinement satisfait » de ses prestations. Malgré tout, il « croit s'être amélioré pendant la récente campagne ».

Je vais continuer à travailler là-dessus. J'ai eu beaucoup plus d'occasions en seconde moitié de calendrier.

Alex Galchenyuk, attaquant du Canadien de Montréal

L'ailier gauche de 24 ans a enregistré un sommet personnel concernant les mentions d'assistance en se faisant complice de 32 réussites de ses coéquipiers. Il a ajouté 19 buts à sa fiche personnelle en 82 matchs.

Son différentiel de -31 a cependant été l'un des plus atroces de la Ligue nationale. Le défenseur Nick Leddy (-42) et les attaquants Kyle Okposo (-34) et Zach Smith (-32) sont les seuls joueurs du circuit Bettman à avoir affiché une pire efficacité à ce chapitre.

Alex GalchenyukAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Alex Galchenyuk

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Galchenyuk a laissé savoir qu'il ne représentera pas les États-Unis au Championnat du monde. Le tournoi disputé sur les patinoires danoises de Copenhague et de Herning s'amorcera le 4 mai.

Le principal intéressé n'a pas voulu dire si son absence était due par un refus de sa part ou bien parce qu'il n'a tout simplement pas reçu une invitation de l'équipe nationale : « Je n'irai pas, c'est tout. »

Jacob De La Rose a de son côté répondu par l'affirmative à l'appel de la formation suédoise.

La Coupe Stanley dans la ligne de mire

La piètre saison du Tricolore n'a pas miné les objectifs de Brendan Gallagher. Le joueur par excellence de l'équipe est conscient des déboires des siens, il en a d'ailleurs fait référence sans détour, mais rêve déjà à l'an prochain.

Selon Gallagher, le Bleu-blanc-rouge a amorcé la campagne du mauvais pied et n'a jamais été en mesure de retrouver son chemin par la suite.

« Nous n’avons pas été assez bons, nous devons apprendre de nos erreurs. Nous avons répété nos erreurs trop de fois cette saison. Il faut apprendre, a-t-il répété. Tu peux reculer jusqu’au camp d’entraînement, nous n’étions pas assez bons. »

Pacioretty a abondé dans le même sens que son coéquipier.

Tôt dans la saison, on semblait ne pas trouver nos repères. Au début de la campagne, on ne s’en faisait pas trop. Mais quand on y repense, dès le camp d’entraînement, les signaux étaient là.

Max Pacioretty, capitaine du Canadien de Montréal
Brendan GallagherAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Brendan Gallagher

Photo : Getty Images / Harry How

Gallagher, ennuyé par une blessure durant une bonne partie de la saison, a avoué que ses attentes étaient plutôt élevées à la suite de l'élimination hâtive du printemps dernier contre les Rangers de New York.

Les visées ambitieuses sont demeurées inchangées dans l'esprit de l'auteur de 31 buts. « L’année prochaine, notre objectif sera de participer aux éliminatoires et de gagner la Coupe Stanley », a souhaité le portier.

Price s'est également montré optimiste lorsqu'on lui a demandé de se projeter vers l'avenir.

« Je ne suis pas inquiet concernant l'avenir de cette équipe, a commenté celui qui a affiché les pires statistiques de sa carrière en ce qui a trait aux buts accordés (3,11) et au taux d'efficacité (,900). C'était une mauvaise saison, nous n'avons pas été à la hauteur des attentes. Et je m'inclus là-dedans. »

En résumé

Artturi Lehkonen : « Nous devons nous améliorer dans plusieurs secteurs. Nous avons perdu plusieurs matchs par un but. Nous devons trouver une façon de rebondir et de gagner des rencontres serrées. »

Jacob De La Rose : « Je dois jouer de la même façon que je l'ai fait durant le dernier mois et demi, mais il faut que je le fasse de manière constante. Le départ de Tomas Plekanec a créé une ouverture, je dois en profiter. J'ai des attentes élevées envers moi-même et l'équipe aussi. »

Jeff Petry : « Je dois être plus fort mentalement. Parfois, je commettais une erreur, ce qui avait pour conséquence que j'en faisais une ou deux autres par après. Le jeu est très rapide, tout le monde commet des erreurs. Je dois mettre de côté les erreurs et rester concentré sur ma prochaine présence sur la patinoire. »

Max Pacioretty : « J'aimerais jouer à Montréal jusqu'à la fin de ma carrière. J'adore Montréal, je serai toujours un Montréalais dans l'âme. Les rumeurs m'ont affecté parce que j'adore jouer à Montréal. J'ai de la difficulté à m'imaginer dans un autre uniforme. »

Noah Juulsen : « Ce que j’ai le plus amélioré, c’est mon jeu en territoire défensif. C’est l'une des choses sur laquelle je travaillais le plus dans la Ligue américaine. Le fait d'avoir été rappelé a beaucoup aidé. Cet été, je vais travailler sur ma force et sur ma prise de décision. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports