•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Patrick Reed met la main sur son premier veston vert au Tournoi des maîtres

Patrick Reed reçoit son veston vert après son gain au Tournoi des maîtres.
Patrick Reed reçoit son veston vert après son gain au Tournoi des maîtres. Photo: Getty Images / David Cannon
Radio-Canada

Le golfeur américain Patrick Reed a gagné le premier titre majeur de sa carrière dimanche, à Augusta, au Tournoi des maîtres.

Reed a joué une ronde finale de 71 (-1) pour un cumulatif de 273 (-15). Il a finalement devancé son compatriote Rickie Fowler par un coup.

Reed a dû résister aux poussées de Jordan Spieth et de Fowler, mais le Texan de 27 ans a fait le nécessaire.

« D'avoir besoin d'une normale au dernier trou pour gagner un premier titre majeur, je crois que c'était juste », a dit Reed, avant d'enfiler son veston vert avec l'aide de Sergio Garcia.

Reed a ajouté une sixième victoire à son palmarès sur le circuit de la PGA, mais il était surtout connu pour son travail avec l'équipe américaine à la Coupe Ryder et à la Coupe des présidents.

« Il n'est jamais craintif. Je pense que nous l'avions appris en le voyant jouer à la Coupe Ryder, a affirmé Fowler, qui a remis une carte de 67. Il ne regarde jamais derrière. Il ne va pas vous laisser revenir dans un tournoi. C'est à vous d'essayer de le rattraper. »

C'est ce que Fowler a tenté en réussissant 6 oiselets à ses 11 derniers trous, dont un dernier au 18e trou. Toutefois, ça n'a pas été suffisant et Fowler a terminé en 2e position d'un tournoi majeur pour la troisième fois de sa carrière.

« Je suis content de l'avoir forcé à mériter la victoire », a dit Fowler, avant de féliciter le nouveau champion.

« Tu devais me faire ça, a répliqué Reed au moment de lui faire l'accolade. Tu devais inscrire un oiselet au dernier trou? »

Il est ainsi devenu le quatrième joueur d'affilée à remporter un premier titre majeur à Augusta après Garcia en 2017, Danny Willett en 2016 et Spieth en 2015.

Depuis 2016, huit des neuf tournois du grand chelem sont revenus à des joueurs jamais sacrés à ce niveau.

Patrick ReedPatrick Reed Photo : Getty Images / David Cannon

Spieth l'a rejoint temporairement à -14 grâce à un neuvième oiselet au 16e trou. Cet oiselet permettait à Spieth d'espérer réussir la remontée la plus spectaculaire de l'histoire du tournoi. Il aurait alors effacé un retard de neuf coups lors de la ronde finale.

Reed a toutefois répliqué avec un oiselet au 14e trou pour passer à -15. Spieth, 24 ans, a ensuite inscrit sa seule tache du jour à sa carte avec un boguey au 18e trou. Ce dernier a finalement remis une carte de 64 pour terminer le tournoi à -13.

Pendant ce temps, Fowler a sonné la charge avec 6 oiselets à ses 11 derniers trous. Son oiselet au 18e trou lui permettait de s'installer à -14 après une ronde de 67 et de mettre la pression sur les épaules de Reed.

Ce dernier a toutefois calé un roulé de quelques pieds pour une normale au dernier trou et a ensuite fait l'accolade à son cadet avant de recevoir les félicitations de son partenaire de jeu Rory McIlroy.

On croyait en début de journée que McIlroy serait le principal rival de Reed. L'Irlandais du Nord accusait un retard de trois coups avant la ronde finale. Toutefois, il a joué une ronde de 74 et a conclu à 6 coups de Reed.

Tiger WoodsTiger Woods Photo : Getty Images / Patrick Smith

Trop peu trop tard pour Woods

Tiger Woods a enfin trouvé sa touche à l'Augusta National, mais quelques jours trop tard. Il a inscrit un score de 69 (-3) dans la ronde finale pour terminer le tournoi à +1.

Il a réussi deux oiselets, un aigle et un boguey dans le neuf de retour. Il s'agissait de son premier aigle de la semaine.

Woods a commis une seule bévue en fin de ronde. Il a raté un roulé de trois mètres pour une normale au 18e trou. Il avait quand même plus les allures d'un détenteur de quatre vestons verts qu'en début de semaine.

L'ancien no 1 est de retour au jeu après une quatrième intervention chirurgicale au dos. Il participait au Tournoi des maîtres pour une première fois en trois ans.

Plus proche de l'avant du peloton, Paul Casey a connu une excellente journée. L'Anglais de 40 ans a réussi quatre oiselets et un aigle en cinq trous au neuf de retour.

Casey se retrouvait neuf coups sous la normale pour la ronde et avait l'occasion d'égaler le record du parcours qui appartenait à Nick Price et à Greg Norman avec trois trous à jouer. Il a toutefois commis des bogueys sur chacun des deux derniers trous et s'est contenté d'un score de 65.

Price avait joué une ronde de 63 en 1986 et Norman l'avait imité 10 ans plus tard.

Malheureusement pour Casey, ses efforts n'ont pas été suffisants pour grimper au sommet du tableau des meneurs. Il avait commencé la journée à 16 coups de Patrick Reed.

La liste des 10 derniers vainqueurs à Augusta :

  • 2018 : Patrick Reed (USA)
  • 2017 : Sergio Garcia (ESP)
  • 2016 : Danny Willett (ENG)
  • 2015 : Jordan Spieth (USA)
  • 2014 : Bubba Watson (USA)
  • 2013 : Adam Scott (AUS)
  • 2012 : Bubba Watson (USA)
  • 2011 : Charl Schwartzel (RSA)
  • 2010 : Phil Mickelson (USA)
  • 2009 : Angel Cabrera (ARG)
Avec les informations de Associated Press, et Agence France-Presse

Golf

Sports