•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Impact quitte Seattle avec trois points

Sounders 0 - Impact 1 : les faits saillants
Radio-Canada

Jeisson Vargas a complété un beau jeu amorcé par Saphir Taïder et Ignacio Piatti à la 60e minute, pour mener l'Impact de Montréal vers une victoire de 1-0 contre les Sounders, samedi soir, à Seattle.

Vargas, laissé totalement à découvert dans la surface de réparation, a profité d'une belle manoeuvre orchestrée par Piatti pour ouvrir la marque. Pour un deuxième match d'affilée, Piatti a obtenu une passe décisive qui a permis à son coéquipier de propulser le club montréalais vers la victoire.

« Souvent, les gars [...] de personnalité plutôt silencieu[se] ne font pas bon ménage sur le terrain, mais Vargas est fantastique pour nous, a souligné Evan Bush. Je suis venu, je l'ai félicité. Il riait et souriait, comme un enfant. »

« Une victoire à l'extérieur, ça a une saveur spéciale » - Samuel Piette

« C'était un énorme but, je suis très content pour lui, a pour sa part réagi Ken Krolicki. Il aurait pu marquer dans la première mi-temps. Mais un but, c'est tout ce dont nous avions besoin si nous défendions bien. »

Après deux semaines de repos, l'Impact (2-2-0) a été en mesure d'obtenir un deuxième gain de suite, après avoir triomphé 1-0 devant le Toronto FC lors de son ouverture locale au Stade olympique, le 17 mars.

« Je suis satisfait des résultats et de la façon dont nous avons abordé le match, a déclaré l'entraîneur-chef Rémi Garde.

« Nous étions sous pression en deuxième mi-temps, et malgré tout, les joueurs se sont levés et ont fait le travail. Nous savions que les Sounders avaient une bonne équipe et qu'ils sont forts à domicile. Nous avons deux matchs un à la suite de l'autre, nous tenterons donc de garder l'élan. »

« L'équipe a fait preuve de caractère » - Rémi Garde

Les Sounders décimés

Malgré leurs succès des dernières années, les Sounders (0-3-0) éprouvent des difficultés depuis le début de la saison. Ils devaient notamment composer avec l'absence de leur capitaine Clint Dempsey, qui a été suspendu après avoir reçu un carton rouge lors du dernier match de l'équipe.

En plus de cette absence de taille, les Sounders ont dû se débrouiller à 10 joueurs après que Kelvin Leerdam eut reçu lui aussi un carton rouge à la 40e minute de jeu. Ce dernier s'est fait expulser après avoir giflé le défenseur de l'Impact Daniel Lovitz au visage.

Plusieurs croyaient voir les nouveaux venus de l'Impact amorcer le match, mais le défenseur Rudy Camacho et le milieu de terrain Alejandro Silva ont plutôt été laissés de côté, puisque le pilote du Bleu-blanc-noir souhaitait conserver la même formation qui avait bien performé contre le Toronto FC, il y a deux semaines.

Silva a toutefois obtenu sa première chance au sein du onze montréalais. Le milieu de terrain a été envoyé dans la mêlée à la 81e minute de jeu, en remplacement Krolicki.

Anthony Jackson-Hamel, qui semblait un cas incertain pour la rencontre, a fait son entrée sur le terrain à la 72e minute, remplaçant à la pointe.

L'Impact croisera le fer avec le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, le 6 avril, au Gillette Stadium, à Foxboro.

L'état de santé de Marco Donadel

Le milieu de terrain de l'Impact souffre d'une « déchirure d'un petit muscle dans le fessier » et sera à l'écart du jeu pour « quelque temps », selon son entraîneur-chef. Rémi Garde qualifie cette blessure « d'assez embêtante ».

Marco Donadel est apparu sur la liste des blessés de la MLS plusieurs heures avant le choc de samedi à Seattle. Il ratera donc un minimum de six rencontres et ne sera pas de retour avant le 12 mai, dans le meilleur des scénarios.

L'Italien compte six minutes de jeu à son actif cette saison, disputées lors de l'ouverture locale au stade olympique contre le Toronto FC. Il a enregistré 2 buts et 1 passe décisive en 19 matchs l'année dernière.

Avec les informations de La Presse canadienne

Soccer

Sports