•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

JO de 2026 : le fédéral et le provincial financent le comité de candidature de Calgary

Scène de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Calgary en 1988.
Le CIO encourage les villes candidates à réutiliser leurs installations pour réduire les coûts. Photo: Getty Images
Radio-Canada

Le comité de candidature de Calgary pour les Jeux olympiques de 2026 ira de l'avant, car Ottawa et la province ont confirmé qu'ils aideraient la Ville pour son financement. Les trois parties ont également décidé qu'un référendum aurait lieu pour sonder la population sur cette candidature.

Les trois ordres de gouvernement ont confirmé leur soutien pour la création d'un comité de candidature, qui sera chargé de mettre au point un budget et un programme pour la manifestation sportive.

Le comité devra aussi continuer à évaluer les coûts et bénéfices d'une candidature, afin qu'une décision finale soit prise. La création de ce comité ne garantit donc pas que Calgary soumettra sa candidature pour accueillir les jeux.

Pour financer ce travail de préparation, le gouvernement fédéral investit 10,5 millions de dollars, l'Alberta, 10 millions de dollars, et Calgary, 9,5 millions de dollars.

Les trois parties se sont mises d'accord pour qu'un référendum soit également tenu sur la question de la candidature. « C'est beaucoup d'argent. Nous voulons être sûrs que le public soutient le projet », a déclaré Cheryl Oates, porte-parole de la première ministre, Rachel Notley.

Les détails sur l'organisation de cette consultation publique ne sont pas encore connus. Mais elle devra avoir lieu avant qu'une décision finale soit prise sur la candidature.

« Ce partenariat est une étape formidable dans le processus qui va déterminer si oui ou non la candidature aux JO de 2026 est une bonne chose pour Calgary », a déclaré le maire de Calgary, Naheed Nenshi.

Ricardo Miranda, ministre de la Culture de l'Alberta, estime que « la participation dans ce processus va nous permettre d'examiner plus en détail les coûts associés avec la tenue des JO 2026, et de nous assurer qu'ils s'articulent avec les besoins et les attentes des Albertains, dans le contexte plus général de la reprise économique de la province. »

Un autre aspect important pour le ministre est la consultation auprès des peuples autochtones de la province, que le comité devra également organiser.

Alberta

Sports