•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un troisième titre mondial pour Papadakis et Cizeron, Weaver et Poje en bronze

Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis
Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis Photo: Getty Images / MIGUEL MEDINA
Radio-Canada

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont remporté leur troisième titre de champions du monde de danse sur glace. De plus, ils ont amélioré deux records du monde de plus samedi, à Milan, un mois après leur médaille d'argent olympique.

Papadakis (22 ans) et Cizeron (23 ans) avaient déjà été couronnés en 2015 et 2016, avant que les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir, sacrés champions à Pyeongchang, mais absents en Italie, ne les détrônent en 2017.

Sur la glace milanaise, les Français, qui ont encore fait progresser le record du monde du programme libre (123,47 contre 123,35) et le record du monde total (207,20 contre 206,07), ont devancé les Américains Madison Hubbell et Zachary Donohue (196,64) et les Canadiens Kaitlyn Weaver et Andrew Poje (192,35).

Nathan Chen champion à 18 ans

Nathan ChenNathan Chen Photo : Associated Press / Antonio Calanni

Chen, 18 ans, a été sacré champion du monde pour la première fois de sa carrière, devant le vice-champion olympique en titre, le Japonais Shoma Uno.

Le double champion olympique en titre, le Japonais Yuzuru Hanyu, était absent en raison d'une blessure à la cheville droite. L'étoile montante du patinage artistique américain, qui a multiplié les quadruples sauts comme à son habitude, a totalisé 321,40 points.

Il devance très largement Uno (273,77 points), tombé trois fois samedi, et le Russe Mikhail Kolyada (272,32 points), qui a pour sa part chuté à deux reprises.

Chen a ainsi pris sa revanche après des Jeux de Pyeongchang amers, où il ne s'était classé que 5e après un programme court catastrophique qu'un excellent programme libre n'a pas suffi à compenser.

Le patineur de Salt Lake City est au passage devenu le premier Américain à décrocher l'or aux Championnats du monde depuis Evan Lysacek en 2009.

Le Canadien Keegan Messing (252,30 points) s'est classé en 8e position.

Outre la démonstration de Chen, le programme libre masculin s'est résumé à un festival de chutes sur la glace milanaise. Si ça n'a pas empêché Uno et Kolyada d'être médaillés, les chutes en série ont coûté très cher à deux autres prétendants au podium.

Le Chinois Boyang Jin (223,41 points), médaillé de bronze au mondial de 2017, a échoué au 19e rang après être tombé à cinq occasions.

Le tout jeune Américain Vincent Zhou (235,24 points), champion du monde chez les juniors en 2017, a abouti au 14e échelon à la suite de trois chutes.

Avec les informations de Agence France-Presse

Patinage artistique

Sports