•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Charles Hamelin champion du monde, Marianne St-Gelais fait ses adieux

Charles Hamelin célèbre son titre de champion du monde.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Le Québécois Charles Hamelin a remporté le titre cumulatif pour une première fois dans sa carrière, dimanche, aux Championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste à Montréal.

Il est devenu le premier Canadien depuis Marc Gagnon en 1998 à accomplir cet exploit.

À 33 ans, Hamelin a d'abord ajouté le titre au 1000 m à celui acquis la veille sur 1500 m. Il avait aussi terminé au 5e rang du 500 m, samedi, grâce à une victoire en finale B.

La locomotive de Sainte-Julie a ensuite fait le nécessaire en super finale du 3000 m.

Il a terminé la compétition avec 81 points, loin devant le Hongrois Liu Shaolin Sandor (45 points) et le Sud-Coréen Hwang Dae-heon (44 points).

En franchissant la ligne d'arrivée à la fin du 3000 m, Hamelin a levé les bras au ciel et a fait un signe de coeur à la foule qui l'acclamait. Il a ensuite sauté dans les bras de son frère François et de ses coéquipiers. Il a aussi donné l'accolade à son entraîneur Derrick Campbell et à Marianne St-Gelais, de qui il a annoncé sa séparation la semaine dernière.

Après les Jeux olympiques de Pyeongchang, Hamelin a annoncé qu'il repoussait sa retraite d'une saison.

De son côté, Samuel Girard a conclu la compétition au 10e rang. Il avait été pénalisé en finale du 1500 m et avait été relégué au 6e rang. Au 500 m, le patineur de Ferland-et-Boilleau avait été éliminé dès les quarts de finale et s'était classé 9e.

Médaillé d'or au 1000 m aux Jeux de Pyeongchang le mois dernier, Girard a été pénalisé sur cette distance aux mondiaux pour avoir fait chuter le Coréen Hwang en finale.

Au relais 5000 m, le quatuor formé de Charles Hamelin, Samuel Girard, Charle Cournoyer et Pascal Dion a décroché la médaille d’argent. Le Canada a conclu derrière la Corée du Sud et devant le Japon.

Fin de la carrière individuelle de Marianne St-Gelais

Marianne St-Gelais fait ses adieux

Marianne St-Gelais aura au moins eu une compatriote à ses côtés pour sa dernière course individuelle. La Jeannoise a subi l'élimination en demi-finales du 1000 m. Elle a terminé au dernier rang de sa vague, derrière Kim Boutin, 5e.

Les patineurs canadiens avaient été presque parfaits en quarts de finale du 1000 m. Seule Jamie MacDonald, coupable d’une faute envers la Sud-Coréenne Kim A-lang, n’était pas parvenue à se qualifier pour les demi-finales.

Le relais canadien a terminé en 3e position, derrière les Sud-Coréennes et les Néerlandaises.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Patinage de vitesse

Sports