•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mikaël Kingsbury peut savourer ses globes de cristal en France

Le Canadien Mikaël Kingsbury soulève ses deux globes de cristal à titre de champion du classement des bosses et du classement général.
Le Canadien Mikaël Kingsbury a remporté son septième globe de cristal de suite, tant en bosses qu'au classement général. Photo: Getty Images / Laurent Salino/Agence Zoom

Mikaël Kingsbury continue de régner sur la Coupe du monde de ski acrobatique. Le Québécois, déjà assuré de remporter le petit globe de cristal à titre de champion des bosses et le grand remis au 1er du classement général pour la septième saison de suite, a triomphé dimanche dans les bosses en parallèle à Megève, en France, à la dernière étape de la saison.

Kingsbury s’est imposé en finale contre le favori local, le Français Benjamin Cavet.

« Je n’avais jamais gagné ici, a souligné le champion olympique. Cette piste m’a toujours donné de la difficulté, surtout quand la motivation est moins présente parce que tu es certain de gagner les globes. Mais cette fois-ci, j’avais vraiment envie de bien finir la saison avec une victoire. »

Son compatriote Marc-Antoine Gagnon, seul autre Canadien en lice, a pris le 7e rang à ce qui était vraisemblablement sa dernière compétition. Kingsbury a tenu à saluer son collègue, « un ami et un coéquipier extraordinaire ».

Au classement des bosses, Kingsbury a devancé de 355 points son dauphin, le Kazakh Dmitriy Reikherd. Le Japonais Ikuma Horishima, qui a mis fin à la remarquable séquence de 13 victoires consécutives de Kingsbury en janvier dernier, a terminé la saison au 3e rang.

Champion au classement général, le Québécois a récolté 34 points de plus que le Suisse Andri Ragettli, champion de la saison en slopestyle, et 34,83 points de plus que le Russe Maxim Burov, grand vainqueur en sauts.

« Cette saison, j’avais comme objectifs de gagner l’or aux Jeux olympiques et de soulever les deux globes de cristal, a reconnu Kingsbury. C’est mission accomplie. Ce sont mes 13e et 14e, et c’est une saison incroyable qui se termine. Mon pire résultat, c’est une 2e place. Je ne peux pas demander mieux. »

La Canadienne Justine Dufour-Lapointe (à droite) célèbre sa 3e place à l'épreuve de bosses parallèles de Megève, en France, avec l'Américaine Jaelin Kauf (1re, au centre) et la Française Perrin Laffont (2e).La Canadienne Justine Dufour-Lapointe (à droite) a pris le 5e rang du classement général des bosses en Coupe du monde cette saison. Photo : Getty Images / Laurent Salino/Agence Zoom

Du côté des femmes, la Canadienne Justine Dufour-Lapointe a défait l’Allemande Laura Grasemann en petite finale pour terminer au 3e rang des bosses en parallèle.

« Je suis vraiment contente, a indiqué Dufour-Lapointe. J’ai réussi à me ressaisir après des entraînements difficiles. Je voulais tout donner et avoir du plaisir pour cette dernière compétition de la saison. Cette médaille de bronze me fait chaud au cœur. »

L’Américaine Jaelin Kauf a battu la Française Perrine Laffont, championne olympique à Pyeongchang, en grande finale. Laffont, qui avait elle-même éliminé Dufour-Lapointe en demi-finale, a néanmoins terminé au 1er rang du classement des bosses, devant Kauf et l’Australienne Britteny Cox.

Andi Naude, qui a pris la 5e position, conclut la saison à cinq points de Cox au 4e rang. Justine Dufour-Lapointe suit, huit points derrière elle.

Chloé Dufour-Lapointe a pris le 7e rang, dimanche, tandis qu’Audrey Robichaud a fini 9e et Alex-Anne Gagnon, 14e.

Ski et surf des neiges

Sports