•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Toronto FC est la première victime de l'Impact cette saison

Le Chilien Jeisson Vargas (à droite) a marqué son premier but pour l'Impact de Montréal contre le Toronto FC.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada

L'Impact a réussi sa rentrée montréalaise. Contre son grand rival du Toronto FC, champion en titre de la Coupe MLS, le Bleu-blanc-noir a gagné1-0, samedi, au stade olympique.

Le Chilien Jeisson Vargas, arrivé à Montréal cet hiver, a marqué son premier but dans l’uniforme montréalais pour offrir à sa nouvelle équipe (1-2-0) sa première victoire de la saison. Le TFC (0-2-0), qui doit aussi jouer la Ligue des champions de la CONCACAF en ce début de campagne, n’a pas encore gagné en championnat.

Les Torontois, installés en 3-5-2, ont dû s’adapter à leurs hôtes, qui ont eux aussi proposé une défense à trois centraux.

Ce système ne fait pas partie des habitudes de l’Impact, mais force est d’admettre que l’entraîneur-chef Rémi Garde a joué un bon coup. Fraîchement qualifiés pour les demi-finales de la Ligue des champions de la CONCACAF, les Reds ont maîtrisé le ballon avec confiance, mais sans créer d’occasion franche.

L’Impact et le TFC se sont livré une bataille intéressante dans l’entrejeu, où Samuel Piette a brillé, particulièrement en première mi-temps. Il était naturel que le Québécois, d’une belle récupération de balle dans les pieds de Michael Bradley, soit à l’origine du but des Montréalais.

Le geste de Piette a fait apparaître le ballon devant Saphir Taïder, qui a aussitôt lancé Nacho Piatti en contre-attaque. Vargas s’est offert en cible du côté gauche du trio défensif ennemi. Piatti a finalement remis le ballon à son coéquipier à l’orée de la surface, d’où Vargas a décoché un tir qui a dévié sur Nick Hagglund avant de battre le gardien Alex Bono.

Après la rencontre, Garde a envoyé des fleurs en direction de Piette : « [Il] a été la pierre angulaire au centre du terrain. Il a le potentiel pour être encore meilleur. »

L'entraîneur-chef de l'Impact a également semblé satisfait de la performance du nouveau venu en défense centrale, Rod Fanni.

« Fanni nous a fait du bien [...] Petit à petit, on va se libérer. Cette victoire vient consolider tous les efforts des joueurs depuis le début. Juste pour ça, je suis content. »

« Rod a très bien fait. C'était une présence importante pour nous au centre et il a gagné beaucoup de duels contre Altidore. Il est très serein avec le ballon et il a effectué plusieurs bonnes relances », a pour sa part affirmé Piette sur son nouveau coéquipier.

L’entrée en jeu de Marky Delgado et de Nicolas Hasler en cours de seconde mi-temps a donné du fil à retordre aux Montréalais, qui ont tout de même créé des occasions en contre-attaque.

Piatti a été particulièrement remuant, et deux bons ballons de sa part auraient pu permettre aux siens de creuser l’écart. Mais Taïder a raté le cadre à la 58e minute, tandis qu’un but de Vargas a été annulé en raison d’un hors-jeu à la 70e.

Les visiteurs ont pris d’assaut le filet d’Evan Bush dans le dernier quart d’heure, mais sans succès.

Soccer

Sports