•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le titre mondial pour Charles Hamelin au 1500 m, Kim Boutin en bronze

Charles Hamelin et sa médaille d'or au 1500 m des mondiaux.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Le Canadien Charles Hamelin a remporté l'or au 1500 m des Championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste, samedi, à Montréal.

L'athlète de Sainte-Julie a pris le contrôle de la finale avec deux tours à faire et n'a pas été inquiété par la suite. Il a devancé le Sud-Coréen Lim Hyo-jun et le Russe Semen Elistratov.

Sérieusement, je n'y croyais pas! Je voulais un podium, mais de là à gagner...

Charles Hamelin

Il s'agit pour Hamelin d'un 10e titre mondial et d'une 33e médaille aux mondiaux. Celui qui célébrera son 34e anniversaire de naissance le mois prochain a annoncé plus tôt cette semaine qu'il allait prolonger sa carrière d'au moins une autre saison.

« J'ai encore les jambes pour gagner, a-t-il reconnu après les cérémonies des médailles. Ça vient confirmer mes décisions des dernières semaines, de vouloir continuer, de vouloir en tirer plus du patin et d'en donner plus au Canada.

Charles Hamelin sacré champion du monde sur 1500 m

« D'avoir un aréna plein à craquer, ça nous transporte sur la glace, a lancé Hamelin. Je sentais l'énergie de la foule m'aider à faire mes dépassements. »

Samuel Girard était aussi de la finale, mais il a été pénalisé pour avoir causé de l'obstruction. « J'ai essayé d'être opportuniste. Je ne regrette pas ma tentative de dépassement, je pense que ce que je regrette le plus, c'est de ne pas m'être bien positionné pendant la course. C'est comme ça. »

Au 500 m, Hamelin a terminé 3e de sa vague en demi-finale, car il a été coincé derrière un rival pendant la majorité de la course. Il a ensuite dominé la finale B.

Pour sa part, Girard a fini 3e de sa vague lors des quarts de finale et son parcours a pris fin.

« Tout le long, je me demandais ce qui se passait, a raconté Girard. Quand j'ai aiguisé, je me suis rendu compte qu'il y avait une grosse gratte sur ma lame. Ça a fait en sorte que je n'ai pas pu utiliser ma gauche à 100 %. Ça peut avoir pesé dans la balance. Le 500 m, ça se joue sur quelques secondes.

« J'en sors avec des erreurs que je vais maintenant mettre dans mon bagage, je saurai comment ne pas les reproduire. Je suis content de certaines de mes courses. »

Le Sud-Coréen Hwang Dae-heon a triomphé en finale A du 500 m, devant le Chinois Ren Ziwei et Elistratov.

Les étapes finales du 1000 m et du relais seront présentées dimanche après-midi.

Le bronze pour Kim Boutin, St-Gelais optimiste malgré une chute

Kim Boutin en bronze au 1500 m

Kim Boutin a remporté le bronze au 1500 m. Elle a mené presque toute la course, mais a été devancée par les Coréennes Choi Min-jeong et Shim Suk-hee.

« Je suis vraiment contente! C'était une super belle course. Je suis contente de ce que j'ai fait, j'ai eu de l'énergie jusqu'à la fin. C'est encourageant pour ce qui s'en vient. »

La présence du public montréalais ne l'a pas intimidée. « Au début de la journée, j'étais un peu fébrile. J'avais des papillons, mais ce n'était pas un stress, j'étais super à l'aise sur la glace. Je savais quoi faire. »

Boutin avait également conclu en 3e place aux Jeux olympiques de Pyeongchang sur cette distance.

Marianne St-Gelais a chuté en demi-finale du 500 m et a été exclue de la finale. Elle prendra sa retraite après les mondiaux. Sa dernière course individuelle sera le 1000 m dimanche.

« C'était un dépassement relativement correct à mon sens, mais j'ai été pénalisée. Ça m'a envoyée dans les matelas, mais je suis mal tombée, a-t-elle expliqué. J'ai cogné ma tête, brisé mon casque et heurté mon épaule aussi. »

St-Gelais a cédé sa place pour le relais, dans l'espoir de participer aux épreuves du lendemain. « On va voir [dimanche] matin, ça va dépendre comment mon corps réagit. »

Elle a cependant assuré qu'il ne s'agit pas d'une autre commotion cérébrale.

« Ça aurait été plate de sortir pour une commotion, mais aucun symptôme. Le casque a pris vraiment tout. On va espérer être top shape pour être là demain. Mais en même temps, je ne peux pas aller plus vite que mon corps » a ajouté la patineuse, avec son entrain habituel.

Boutin était de la finale du 500 m et détenait la première position dans les premiers tours, mais elle est tombée. Elle a pris la 4e place. C'est Choi qui a gagné l'or.

« Je suis un peu déçue et frustrée. Je sentais que j'étais forte, que j'aurais pu la gagner. Dans la demi-finale, j'ai eu un bris d'équipement. On a essayé d'arranger ça pour la finale, mais j'ai eu de la difficulté. J'ai essayé, j'ai tout donné, mais je n'ai pas pu compléter le virage.

« Ce sont des choses qui arrivent. Je suis frustrée, mais c'est bon que je sois frustrée. C'est vraiment le fun! Je suis contente d'avoir vécu cette expérience-là. C'est une grosse journée qui se termine, je suis contente. »

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Patinage de vitesse

Sports