•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mikaela Shiffrin conserve ses bonnes habitudes, Erin Mielzynski confirme sa présence à Pyeongchang

Mikaela Shiffrin

Mikaela Shiffrin

Photo : Getty Images / Christophe Pallot

Radio-Canada

La nouvelle année sourit tout autant que la précédente à Mikaela Shiffrin. L'Américaine a remporté sa deuxième course en 3 jours, mercredi, pour porter son total à 7 victoires en 14 départs en Coupe du monde cette saison. Elle a enlevé les honneurs au slalom de Zagreb, en Croatie.

La détentrice du gros globe de cristal avait célébré le Nouvel An en décrochant la palme à l'épreuve de slalom parallèle d'Oslo, en Norvège.

Comme c'était le cas lundi dernier, la Suisse Wendy Holdener a occupé la deuxième marche du podium derrière Shiffrin. La Suédoise Frida Hansdotter a conclu en 3e place.

La triple championne du monde en titre et médaillée d'or aux Jeux de Sotchi en slalom a bouclé les deux manches avec une nette avance de 1 s 59/100 sur Holdener. Elle a signé des temps de 52,99 s et 1:00,08 pour un cumulatif de 1:53,07.

La Slovaque Petra Vlhova (1:55,31), seule skieuse à avoir battu Shiffrin en slalom depuis l'amorce de la campagne, a terminé la course au pied du podium.

Je suis très heureuse d'avoir si bien commencé l'année et d'avoir inversé la tendance à Zagreb. J'ai réalisé une très bonne première manche. C'était plus difficile sur le second parcours, avec la neige qui collait. J'avais demandé des conseils à mes collègues en ski de fond pour pouvoir relancer.

Mikaela Shiffrin, skieuse américaine

Mielzynski de retour aux JO

Les Canadiennes Erin Mielzynski (1:56,03) et Roni Remme (1:56,42) ont fait belle figure dans la capitale croate, terminant aux 7e et 11e échelons. Elles ont d'ailleurs réussi deux des cinq chronos sous les 60 secondes durant la seconde descente.

Mielzynski participera à ses troisièmes Jeux olympiques, après ceux de Vancouver (2010) et de Sotchi (2014), grâce à ce résultat.

« C'est formidable de se qualifier pour les JO et d’avoir franchi cette étape, a-t-elle souligné. Je peux bâtir sur ce résultat en m’enlevant cette pression. C'est un soulagement d’avoir réussi la qualification et de me concentrer sur la prochaine étape. »

Mielzynski a hérité du temps de référence du deuxième parcours après avoir dévalé la pente en 59,73 s. Cette prestation lui a permis de réaliser un bond de cinq rangs. Remme, pour sa part, s'est hissée de sept positions.

Je suis très excitée de cet élan. Je n'ai pas encore atteint mon plein potentiel, car j’ai fait des erreurs et je peux faire mieux. Je veux continuer à m’améliorer. [...] Je sais que je peux rivaliser avec ces filles et continuer à m’améliorer à chaque manche et à chaque course.

Roni Remme, skieuse canadienne

La Québécoise Laurence St-Germain a quant à elle été éliminée à l'issue de la manche initiale après avoir arrêté le chrono à 1:04.02. Trente skieuses ont pris part au second tour.

Le slalom masculin de Zagreb sera présenté jeudi. L'Italien Manfred Mölgg avait triomphé en 2017.

Ski et surf des neiges

Sports